Des médecins anglais s’inquiètent de la recrudescence d’une infection sexuellement transmissible qui cause des nécroses au niveau des parties génitales. On connaissait la syphilis, la gonorrhée ou encore la chlamydiose, voici maintenant le granulome inguinal aussi appelé donovanose. L’infection sexuellement transmissible (IST) due à la bactérie Klebsiella granulomatis provoque des lésions sur […]

First Afrique Tv