VALORISATION DU BIODIGESTEUR EN AFRIQUE DE L’OUEST ET DU CENTRE

COTONOU ACCUEILLE DEUX RENCONTRES IMPORTANTES

La troisième Session ordinaire du Conseil d’administration et la deuxième Session ordinaire du Conseil des ministres de l’Alliance pour le biodigesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre (Ab/Aoc ), se tiennent du 25 au 27 janvier prochains à Cotonou. Organisées par le Secrétariat exécutif de l’Alliance, ces rencontres réunissent les acteurs des pays membres.

Les rencontres s’ouvrent le mercredi 25 janvier par la troisième Session ordinaire du Conseil d’administration l’Ab/Aoc. Cette rencontre qui réunit les Admistrateurs de l’Organisation est une session préparatoire à celle de la session du Conseil des ministres.

Son objectif est de permettre aux administrateurs de procéder à l’examen et à l’adoption des projets de Rapport d’activités 2022 et du Programme d’activités et Budget 2023 qui seront ensuite soumis à l’approbation des ministres. Sous la conduite du président du Conseil d’administration, Dramane Coulibaly, la rencontre réunira les administrateurs du Bénin, Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Niger, du Sénégal et du Togo.

La seconde rencontre se tient le vendredi 27 janvier 2023. Il s’agit de la deuxième Session ordinaire du Conseil des ministres des pays membres de l’Ab/Aoc, présidé par Dona Jean-Claude Houssou, ministre de l’énergie du Bénin.
Pendant une semaine que vont durer les travaux, les responsables des organes de gouvernance de l’Alliance pour le biodigesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre vont évaluer l’état de mise en œuvre du premier Programme d’activités et budget (PAB) et fournir de nouvelles orientations pour améliorer les résultats de l’organisation en 2023. Cette semaine sera également mise à profit pour rencontrer au cours de visites terrain certains acteurs clés du secteur de la technologie au Bénin.
Lors de leur séjour à Cotonou, les ministres en charge de la technologie du biodigesteur des huit états membres seront reçus par le président Patrice Talon. L’objectif visé à travers cette audience est de faire au chef de l’Etat béninois le point des travaux des deux sessions et de solliciter son accompagnement à la suite des autorités du Burkina Faso comme « Champion de la technologie du biodigesteur ».
Au terme des travaux, le Conseil des ministres de l’Organisation procèdera au lancement de l’identité visuelle de l’Alliance.

C’est quoi l’Ab/Aoc ?

L’Alliance pour le biodigesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre est une organisation internationale qui regroupe à ce jour huit (08) pays membres fondateurs et dont le siège est à Ouagadougou au Burkina Faso. Créée en 2018, elle a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales et périurbaines à travers le développement et la promotion de la technologie du biodigesteur dans les pays membres.

Son but est d’accompagner tous ses membres à se doter d’interventions nationales de développement d’un secteur marchand de biodigesteur.

Jacob Y./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FIRST AFRIQUE MAG DE CE MERCREDI 18 JANVIER 2023

mer Jan 18 , 2023
Télécharger toute la parution ICI