COOPÉRATION SINO-BENINOISE : UN PROTOCOLE D’ANNULATION PARTIELLE DE DETTES SIGNÉ

Le Bénin et la Chine ont signé un protocole d’accords d’annulation de dettes et d’échange de notes relatives au projet de construction de l’institut Confucius et du bâtiment devant abriter le département de sociologie-anthropologie.

La cérémonie s’est déroulée le samedi 14 janvier 2023 entre les ambassadeurs des deux pays.

Les documents signés le 14 janvier dernier au ministère des Affaires étrangères et de coopération est l’une des retombées de la visite de travail de deux jours effectuée au Bénin par le ministre chinois des Affaires étrangères, Gang Qin. La signature de ce protocole d’accords a eu lieu en présence de Aurélien Agbénonci et Gang Qin, respectivement ministre des Affaires étrangères du Bénin et de la Chine. Au cours de la conférence de presse conjointe animée par les deux chefs de diplomatie, Qin Gang a fait savoir que la mission principale de son déplacement au Bénin est de mettre en œuvre les décisions importantes prises entre les présidents chinois et béninois et de consolider les acquis du Forum sur la coopération sino-africaine. Il a exprimé sa satisfaction pour les échanges qu’il a eus avec le président Patrice Talon et des entretiens approfondis avec Aurélien Agbénonci.

«Le Bénin est un pays dynamique qui possède un important potentiel de coopération», a déclaré le chef de la diplomatie chinoise. C’est un pays qui est en train d’amorcer d’importantes opportunités de développement, et que tout le peuple béninois affiche une volonté de développement de façon accélérée. Qin Gang, a rassuré que la Chine, en tant que pays ami et partenaire du Bénin, continuera à soutenir le Bénin dans ses efforts de construction et à promouvoir sa coopération pragmatique avec le pays dans différents domaines afin de contribuer au développement économique et social.

Pékin a promis encourager davantage les entreprises chinoises à venir investir et s’implanter au Bénin. Pour mener à bien cette vision, la Chine propose de travailler en étroite collaboration avec le Bénin pour promouvoir la synergie entre le plan stratégique de développement du Bénin et l’initiative la ceinture de la route et les acquis du Forum sur la coopération sino-africaine.

Ceci permettra d’identifier davantage les champs d’actions et les pôles de croissance pour une meilleure coopération, a affirmé le ministre chinois des Affaires étrangères. À son tour, le chef de la diplomatie béninoise a salué l’excellence des relations de coopération entre le Bénin et la Chine depuis leur rétablissement il y a cinquante ans. Pour Aurélien Agbénonci, la visite du ministre chinois des Affaires étrangères n’est pas un évènement banal, mais «importante pour le Bénin». Il a rassuré de sa disponibilité à travailler avec son homologue chinois pour renforcer l’ouverture d’une nouvelle ère de coopération.

Notamment dans les domaines de l’agriculture, du numérique, de la formation technique et professionnelle et du transfert des technologies.

Aurélien Agbénonci, s’est réjoui des échanges qu’il a eus avec Qin Gang qui, à l’en croire, ont permis de tracer de nouvelles perspectives du partenariat et la mise en œuvre de nouveaux projets.

Jacob Y./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

DÉMOCRATIE BENINOISE : LES VIVES FÉLICITATIONS DE L’AWLN AU PEUPLE

lun Jan 16 , 2023
African Women Leaders Network (AWLN) a, à travers une lettre, félicité le peuple béninois pour sa preuve de maturité manifestée lors du scrutin du 8 janvier 2023. Il se réjouit également de la forte représentation des femmes à l’Assemblée et s’engage à accompagner toutes les femmes leaders dans l’accomplissement et […]