BENIN : VŒUX AU PRESIDENT TALON, LE CHEF D’ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL SALUE LA DÉTERMINATION DU GOUVERNEMENT


Le président Patrice Talon a échangé, ce jeudi 12 janvier 2022, les vœux avec les représentants des corps constitués de la République et du Corps diplomatique accrédité au Bénin. Occasion pour le Chef d’état-major général des armées, le Général de Brigade, Fructueux Gbaguidi, de saluer les efforts du gouvernement et de dresser le bilan des actions des Forces de défense et de sécurité.

L’armée, à l’instar des autres constitués de la République, a sacrifié hier à la tradition de présentation de vœux au président de la République. Avant de procéder à la présentation de ceux de l’armée, le Chef d’état-major général, Fructueux Gbaguidi, a d’abord rappelé que 2022 a été une année d’épreuves pour les Forces de défense et de sécurité. « Certes, elle s’en est allée, mais elle nous a imposé désormais de nouveaux défis », a fait savoir le patron des armées béninoises. A l’en croire, 2023 a commencé avec au sein de Forces de défense et de sécurité, des personnels plus déterminés et plus jamais résolus à défendre le Bénin.

Reconnaissance des efforts du gouvernement

Après les premières attaques sur les positions des Forces de défense et de sécurité, en décembre 2021, le gouvernement, sur l’initiative du chef de l’Etat, a opté pour une montée en puissance conséquente des Forces de défense et de sécurité, a indiqué le Général Gbaguidi. « Je voudrais très respectueusement saluer ce sens élevé de leadership qui a permis d’amener à un niveau particulièrement appréciable le soutien à nos personnels engagés sur les différents fronts ».

Le vote de la loi relative à la prise en charge des personnels victimes en opération a été également saluée par le chef d’état-major général.

Pour continuer à faire monter en puissance les forces de défense et de sécurité dans le but de faire plus efficacement face aux nouvelles menaces, le président de la République a autorisé l’acquisition de divers matériels dont les aéronefs, les drones, les équipements de protection individuel et collectif, les véhicules blindés et engins blindés, a énuméré Fructueux Gbaguidi.

Hormis les efforts matériels, le gouvernement a aussi permis le recrutement de plus de 4000 personnels au profit de Forces de défense et de sécurité, s’est réjoui le Général de Brigade. En matière d’infrastructures, les bases opérationnelles avancées et des postes avancés fortifiés actuellement en construction permettront à l’armée béninoise de se reconstituer et de rayonner pour assurer une surveillance efficace des frontières béninoises, a déclaré le chef d’état-major. « Ce sont des initiatives uniques et courageuses » pouvant permettre de mieux garantir la quiétude aux populations sur toute l’étendue du territoire béninois. Selon le Général Gbaguidi, les récentes mesures gouvernementales entrant dans le cadre de la revalorisation de la solde ont de façon significative impacté le moral des troupes et décuplé leur engagement.

Les faits marquant

Plusieurs faits ont marqué l’armée béninoise au cours de l’année écoulée, a laissé entendre le chef d’état-major général.

Pour l’armée de terre, les efforts du gouvernement ont permis l’amélioration des conditions de vie et de travail des personnels, surtout ceux déployés au Nord-Bénin dans le cadre de l’opération Mirador déclenchée pour dénier la liberté d’action aux terroristes qui tentaient d’y établir leurs sanctuaires. Les équipements de protection nouvellement acquis et les matériels destinés aux actions dans la profondeur ennemie ont, selon le patron de l’armée béninoise, permis d’accroître la résilience des Forces de défense et de sécurité et leurs capacités à combattre dans la durée.

Aussi, les « inlassables » efforts de soutien du gouvernement ont également permis à l’armée de l’air de finalement s’élever pour servir en appuyant les Forces au contact pour la première fois dans l’ histoire du Bénin, a confié le chef d’état-major général. « L’armée de l’air béninoise se révèle aujourd’hui comme un pion indispensable dans les opérations interarmées ». Son appui et la logistique qu’elle assure au profit des troupes au contact est un formidable multiplicateur de puissance, a félicité Fructueux Gbaguidi.

La marine nationale quant à elle a, grâce aux matériels qu’elle a acquis, réussi à faire de la piraterie maritime un lointain souvenir. Elle sécurise avec plus d’efficacité les couloirs de navigation dans les espaces maritimes et fluviaux du Bénin, a déclaré Fructueux Gbaguidi. Il a salué la détermination du chef de l’Etat à redynamiser l’outil de défense béninois qui a engendré en 2022 la Garde nationale, quatrième composante des Forces armées béninoises. « C’est la réponse adaptée aux menaces sécuritaires sous-régionales », dit-il.

Le chef d’état-major général a rassuré que les Forces armées béninoises se sont résolument inscrites dans le processus d’édification d’un Bénin nouveau et attractif, oasis de paix, quel que soit les tumultes qui pourraient survenir dans son paysage.

« Je voudrais, au nom des personnels militaires et paramilitaires, vous présenter nos meilleurs vœux pour l’année 2023. Nous vous souhaitons une année de bonne santé avec l’énergie nécessaire pour encore mieux révéler le Bénin », a conclu le Général Gbaguidi.

Jacob Y./ La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FIRST AFRIQUE MAG DE CE LUNDI 16 JANVIER 2023

lun Jan 16 , 2023
Télécharger toute la parution ICI