JOURNÉE MONDIALE DES SOLS : L’APPEL DU MINISTRE DOSSOUHOUI AUX BÉNINOIS

Á l’instar de la communauté internationale, le Bénin a célébré ce lundi 5 décembre l’édition 2022 de la Journée mondiale des sols.

À cette occasion, Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche a lancé un appel à ses compatriotes.

Comme à l’accoutumée, le Bénin n’est pas resté en marge de la célébration de la Journée mondiale des sols. L’édition 2022 est placée sous le thème : «Les sols, à l’origine des aliments»

Le choix du thème de cette neuvième édition vise à sensibiliser sur l’importance de maintenir des écosystèmes sains et le bien-être humain en abordant les défis croissants de la gestion des sols, en luttant contre la perte d’éléments nutritifs et en encourageant les sociétés à améliorer la santé des sols.

Dans son message, le ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche a appelé à adopter les mesures de Gestion durable des terres, d’adaptation au changement climatique et agro écologique pour la santé des sols et l’accroissement de leur productivité en vue d’une production agricole riche en micronutriments.

«Autrefois considérés comme une ressource infinie qui serait toujours en mesure de nous fournir ses services, les sols nous montrent aujourd’hui qu’ils ont besoin de notre attention pour pouvoir continuer à assurer la sécurité alimentaire d’une population mondiale sans cesse grandissante»

Selon le ministre Gaston Dossouhoui, la teneur en vitamines et en nutriments des aliments a considérablement diminué au cours des 70 dernières années.

Les estimations font état de « deux milliards de personnes dans le monde qui souffrent d’un manque de micronutriments, connu sous le nom de faim cachée ».

À en croire l’autorité ministérielle, cette situation n’épargne pas la population béninoise aujourd’hui estimée à 12 millions.

C’est au regard de ces enjeux que le gouvernement béninois est resté sensible à la problématique de la dégradation des terres à travers diverses actions.

Il s’agit du Plan d’actions national sur la Gestion durable des terres (PAN-GDT 2018-2027) adopté par le Conseil des ministres.

Selon les précisions de Gaston Dossouhoui, ce document de politique est basé sur un changement de paradigme de la Gestion durable des terres « Eviter-Réduire-Restaurer » dans toutes les 5 formes d’utilisation des ressources en terre.

En ce qui concerne spécifiquement le secteur agricole, le Plan stratégique du développement du secteur agricole (PSDSA 2017-2025) a intitulé la deuxième sous composante de la troisième composante la « Gestion Durable des Terres et des Ecosystèmes Aquatiques », a-t-il rappelé.

A l’en croire, la mise en œuvre de cette sous composante prend en compte la problématique des éléments nutritifs des sols et contribue à l’atteinte de la Cible 3 de l’ODD 15.

Aussi, la mise en place d’un cadre de Concertation sur l’Agriculture écologique et biologique a-t-il conduit à l’élaboration d’un nouveau document de politique agricole intitulé «Stratégie nationale de l’agriculture écologique et biologique – SNAEB)».

Ce document permettra au Bénin d’investir dans le développement d’une agriculture durable pour garantir la sécurité alimentaire et la santé des générations actuelles et futures, a rassuré Gaston Dossouhoui.

Jacob Y./La rédaction


First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

PROJET AWE2022 : DÉCOUVRONS LES VAILLANTES DAMES DE LA COHORTE 3, DJIBODE Joanne Princesse

mar Déc 6 , 2022
Titulaire d’une licence en droit, DJIBODE Joanne Princesse est la promotrice de l’entreprise Joanne’s Beads. Créée en 2020, Joanne’s Beads est une marque qui est spécialisée dans la confection et vente d’accessoires en perle pour homme et femme, modernes, tendances et très pratiques. Elle confectionne des accessoires bijoux, accessoires dot, […]