INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE : LE GOUVERNEMENT CRÉE UN COMITÉ D’APPUI

Feu vert du gouvernement pour la création d’un comité d’appui pour le développement de l’industrie cinématographique au Bénin. L’accord a été donné ce mercredi 2 novembre 2022 lors du Conseil des ministres.

Une nouvelle ère s’ouvre pour le cinéma béninois. Déterminé à faire du 7ème art une véritable industrie qui contribue au développement économique du Bénin, le gouvernement a pris la décision de créer un comité d’appui. À travers cette décision, l’exécutif « Entend œuvrer pour la promotion du cinéma » avec pour objectif de « favoriser sa contribution à la croissance économique ». Selon le compte-rendu du Conseil des ministres, le secteur viendra en complément aux nombreuses actions engagées dans le tourisme, la culture et les arts, en vue du rayonnement de l’image du Bénin au plan international.

Pour mener à bien cette ambition, il est « Indispensable de mettre en place un écosystème dédié et des équipements appropriés ».

C’est pour cette raison que le gouvernement a approuvé la création de ce comité. Celui-ci sera animé par des experts et personnalités reconnus pour leurs connaissances et compétences du domaine. Il aura pour mission de proposer, analyser, accompagner et/ou apprécier les projets et actions devant permettre l’émergence d’une industrie cinématographique dynamique qui, tout en concourant à l’épanouissement des acteurs, satisfait aux attentes des cinéphiles.

Cette vision du gouvernement béninois vient à point nommé, car le cinéma au Bénin, comme dans bien de pays africains, est un secteur qui rencontre des difficultés de divers ordres. Cette démarche du gouvernement vient renforcer les actions déjà entreprises par les autorités dans le secteur de la culture pour promouvoir la destination Bénin. En effet dans le secteur du tourisme, d’importants investissements ont été consentis pour faire de ce secteur un levier essentiel de l’économie béninoise afin de propulser le pays au rang des destinations de rêve. « Une ambition et une vision soutenues par des investissements massifs de plus de 600 milliards de francs CFA dans le secteur pour le compte de ce second quinquennat » du chef de l’État.

L’ambition du gouvernement est qu’au bout de cinq (05) ans, le Bénin ait une offre touristique densifiée et qui soit suffisamment à niveau pour que le Bénin puisse tenir toute sa place sur le continent et à travers le monde sur ce produit qui est devenu aujourd’hui un produit d’intérêt et de consommation à travers le monde, une véritable industrie, le tourisme a expliqué le ministre de la culture du tourisme et des arts Jean-Michel Abimbola lors du bilan de l’an du second mandat du président Patrice Talon.

Jacob Y./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

LISTE DE CANDIDATURES AUX LÉGISLATIVES DE 2023 : LES TÊTES D'AFFICHE DE L'UP LE RENOUVEAU

jeu Nov 3 , 2022
Les candidats titulaires et leurs suppléants de l’Union progressiste le Renouveau pour les comptes des élections législatives de janvier 2023 sont officiellement connus. Leur liste a été rendue publique au lendemain du dépôt des dossiers de candidatures à la Commission électorale nationale autonome (CENA). Télécharger ICI toute la liste