ENTRE LA TOUSSAINT ET LE JOUR DES DÉFUNTS : IL Y A UNE DIFFÉRENCE

L’Église catholique célèbre tous les 1er novembre de chaque année la fête de Toussaint. La fête de tous les saints est célébrée pour honorer la mémoire de ceux qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ, qu’ils soient connus ou pas.

Mais beaucoup confondent la Toussaint et le jour des défunts. À travers l’article suivant écrit par le quotidien régional du nord de la France, « La Voix du Nord ».

Attention à ne pas confondre la Toussaint et le jour des défunts

Pour beaucoup, la Toussaint, célébrée le 1er novembre, est la fête des morts. Erreur ! Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. C’est le 2 novembre que les catholiques prient pour les défunts.

En ce long week-end, il est bon de se rappeler l’origine des jours chômés.

Si beaucoup de catholiques profitent de fait que le 1er novembre est férié pour se rendre au cimetière, le jour des morts est officiellement célébré le 2 novembre. Petit rappel…

La Toussaint

Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Chaque 1er novembre, l’Église honore « ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ ».

Comme le précise l’Église catholique, si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une canonisation, en ce jour de la Toussaint, « les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus ».

Les protestants ne pratiquent pas de culte des saints, mais certaines églises luthériennes célèbrent néanmoins cette fête.

La Toussaint n’a pas toujours été fêtée le 1er novembre. À partir de l’an 610, la Toussaint était célébrée le 13 mai.

TOUSSAINT _ HALLOWEEN

Ce jour-là, le pape Boniface IV a fait transporter au Panthéon de Rome, ancien temple païen, les reliques des martyrs, et a transformé le Panthéon en l’église Sainte-Marie aux Martyrs.

Au VIIIe siècle, le pape Grégoire III a déplacé la date de la Toussaint au 1er novembre, jour où il a dédicacé une chapelle de Saint-Pierre de Rome en l’honneur de tous les saints. Et ce n’est qu’en 1914 que la Toussaint entre dans la liste des huit fêtes chrétiennes, avec obligation d’entendre la messe.

Le jour des morts

Célébré le 2 novembre, le jour des morts suit directement la Toussaint, mais a été créé plus tard, en 998.

C’est l’occasion pour les catholiques d’aller fleurir les tombes de leurs proches. Contrairement à la Toussaint, le jour des morts n’est pas un jour férié.

Et Halloween alors ?

Chaque année, le 31 octobre, c’est Halloween, une fête d’origine celte.

Cette cérémonie, en l’honneur de la divinité Samain (dieu de la mort), permettait de communiquer avec l’esprit des morts.

Ce jour-là, les portes entre le monde des vivants et celui des morts s’ouvraient. Selon la légende, cette nuit-là, les fantômes des morts rendaient visite aux vivants.

Pour apaiser les esprits, les villageois déposaient des offrandes devant leurs portes. Étymologiquement, « Halloween » vient de l’expression anglaise « All Hallows Eve », qui signifie « veille de la Toussaint ».

Séverin A. / La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FIRST AFRIQUE MAG DE CE JEUDI 3 NOVEMBRE 2022

jeu Nov 3 , 2022
Télécharger toute la parution ICI