DONS DE VIVRES : ROTARY CLUB DE COTONOU COCOTIERS FAIT GESTE UTILE

Le Rotary club de Cotonou Cocotiers et son club partenaire le Rotaract sont allés faire dons de vivres et des vêtements au centre psychiatrique Saint Camille d’Avrankou. L’événement a eu lieu dans la matinée du samedi 29 octobre 2022.

Porter un coup de main au personnel du centre psychiatrique Saint Camille d’Avrankou dans la prise en charge des malades mentaux, voilà l’objectif qu’a visé le Rotary club de Cotonou Cocotiers à travers ce geste.

Entourée de ses amis du mandat, la présidente Cica Hazoumè a choisi la ville d’Avrankou dans le département de l’Ouémé à plus de 50km de Cotonou (Littoral) pour porter de la joie au cœur des pensionnaires du centre Saint Camille.

En effet, la concrétisation de cet acte est le symbole d’une promesse réalisée par la présidente Cica Hazoumè, aujourd’hui à la tête de Rotary club de Cotonou Cocotiers. Huit ans jadis, encore membre d’un club rotarien de Porto-Novo, Cica Hazoumè avec ses amis d’alors rendaient régulièrement visite aux pensionnaires du centre Saint Camille. Sa compassion pour les plus jeunes et autres qui s’y trouvaient l’avait poussée à prendre l’engagement de faire des dons s’il arrivait un jour qu’elle devienne présidente. « Et voici arrivé le jour tant attendu (…) », s’est-elle exclamée en face de l’assistance.
D’un coût global de cinq cent mille (500 000) FCFA, ces dons sont composés de vêtements, des sacs de maïs, de spaghettis, du riz, de savons, des bidons d’huile et bien d’autres. « A travers ces dons qui sont assez symboliques, nous tenons à apporter notre contribution pour l’épanouissement et pour le bien-être des pensionnaires du centre Saint Camille », a fait savoir la présidente Cica Hazoumè. Aussi, a-t-elle ajouté, cette action se veut comme l’exécution d’une des missions du Rotary qui est d’apporter des services aux autres à travers son réseau de professionnels et de leaders.

Très heureux du geste des donateurs, le directeur adjoint du centre a clamé toute sa reconnaissance à la délégation rotarienne. « Nous allons en faire bon usage et que le Seigneur vous comble davantage afin que vous puissiez penser à nous qui sommes dans le besoin », a prié Josias Agbozo.

À titre informatif, le centre psychiatrique saint Camille d’Avrankou est créé et inauguré en septembre 2004. Après 18 ans de service, il a reçu et traité 20 608 malades.

Ces derniers sont acheminés par le groupement des sapeurs-pompiers et la police républicaine sur demande de leur famille. La première vocation du centre est d’aller dans la rue pour récupérer les démunis et les sans-abris pour leur prise en charge.

Séverin A. / La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BURKINA FASO : UNE ATTAQUE FAIT PLUS DE 13 MORTS

lun Oct 31 , 2022
Au Burkina Faso, les forces armées ont été la cible d’une nouvelle attaque samedi 29 octobre 2022 dans l’est du pays. Un convoi qui se rendait à Natiaboani, situé à 45 km au sud de Fada N’Gourma a été attaqué et a tué au moins 13 soldats. C’est une nouvelle […]