UP LE RENOUVEAU : LA LETTRE DU PRESIDENT N°10 du 30 Octobre 2022

Intégralité de la lettre du Président N° 10 du 20 octobre 2022

A chacune et à chacun,
Militantes et militants,

Il faut bien l’admettre, la tournée était bien attendue et les leçons qu’on en puise tout aussi entendues.

La tournée était manifestement attendue de A à Z ; de l’Alibori au Zou, et, cette semaine dans ce département, d’Abomey à Za-Kpota ou à Zogbodomey.

Cette semaine encore en effet, la présence des militants à ces rencontres n’était pas que joyeuse ni festive. Elle était, comme partout, surtout attentive au message des dirigeants, contributive à l’égard des défis et des enjeux politiques et combative en ce qui concerne les perspectives qui déterminent l’action politique et engagent la mobilisation des militants. Cette semaine encore et surtout, à Ouinhi, à Covè et à Zagnanado, à Zà-Kpota, à Djidja, à Agbangnizou et à Zogbodomey, les territoires ont conté aux dirigeants nationaux du Parti leur alphabet politique en termes de légitimes exigences à l’amélioration de la qualité de vie et de militantes espérances aux choix politiques qui la concrétisent.

Les leçons doivent nécessairement être entendues. D’une part, la tournée a incité la fusion des dirigeants avec les militants. Elle a éveillé davantage à la conscience de la délégation, la réalité existentielle difficile des communautés, en dépit de la présence constante de l’Etat et des efforts considérables du Gouvernement en vue de la satisfaction des besoins nécessaires à l’épanouissement de chacun. A Tchetti, à Bantè, à Kouandé, à Péhunco, à Kérou, à Tanguiéta, à Nikki, à Ifangni, à Allada, et partout ailleurs sur le territoire, l’accès à la voie, à l’eau et à la l’électricité, condition de l’accès à une vie de qualité doit être accentué. Il s’impose, comme un commandement à l’endroit des responsables politiques, de ne formuler les réponses politiques qu’à partir de la réalité sociale et territoriale.

D’autre part, la tournée a renforcé la fusion entre les responsables. La communauté d’expériences détermine la communauté d’esprit en vue de la conception et de la réalisation de l’action politique.

Il a été observé avec soulagement que partout, le Parti s’est déployé en collège et en cortège.

Partout, les membres de la délégation ont ensemble, briefé avant toute rencontre, débriefé après chaque rencontre, autour des agapes amicales, frugales et fraternelles, toujours offertes par un membre du Parti, très souvent en sa résidence. Ils ont, ensemble, pensé et ensemble, agi. Chacun s’est enrichi des autres, transformant la tournée en une fraternelle politique.

Si la concurrence et la compétition sont de la nature de la vie politique, la confiance entre les dirigeants d’un même parti apparaît comme la condition de la confiance attendue des citoyens.

Comment en effet solliciter la confiance des citoyens si les dirigeants cultivent la méfiance ? La tournée n’a donc pas seulement renforcé les liens, à la verticale, entre les dirigeants et les militants.

Elle a aussi consolidé ceux, à l’horizontal, entre les dirigeants et installé une conscience plus élevée et mieux partagée de l’intérêt commun.

Enfin, si à l’issue de cette série de rencontres, le Parti fait de ses responsables à la base des messagers de sa politique et de ses ambitions auprès des citoyens, ceux-ci semblent bien commander aux dirigeants d’effectuer des choix audacieux, pertinents et nécessaires à leur représentation qualitative dans les assemblées où les décisions qui conjuguent la vie, la paix et la cohésion nationale sont délibérées. Pour l’Union progressiste le Renouveau, ces choix seront effectués dans les heures qui suivent, pour établir la liste des candidats à la dignité et aux fonctions de député à l’Assemblée Nationale.

Quelle qu’en soit l’issue, toujours éprouvante en raison de la qualité des candidats à l’investiture, le Présidium est persuadé que *dans la militante chaîne de solidarité et de combativité, chacun restera mobilisé avec l’ensemble des militants du Parti aux côtés des camarades désignés afin que la victoire soit, à tous égards, certaine et éclatante ;

Par l’Union,
Pour le Progrès,
Pour le Renouveau

Cotonou, le 30 Octobre 2022

Joseph Fifamin DJOGBENOU

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FIRST AFRIQUE MAG DE CE 31 OCTOBRE 2022

lun Oct 31 , 2022
Télécharger toute la parution ICI