CÔTE D’IVOIRE : PRODUCTION ALIMENTAIRE D’URGENCE, PLUS DE 99 MILLIARDS DE FCFA DE LA BAD

La Banque Africaine de Développement (BAD) a appuyé avec un financement de 99,179 milliards de FCFA, le Programme de Production alimentaire d’Urgence de la Côte d’Ivoire (2PAI-CI),, en vue d’une augmentation de la production de riz, de maïs et de manioc.

Le Conseil des ministres de la Côte d’Ivoire a adopté mercredi 12 octobre 2022, un décret portant ratification d’un accord de prêt d’un montant total de 151 184 000 Euros, soit 99,179 milliards de FCFA entre la Banque africaine de Développement (BAD) et l’État ivoirien.

Cet accord de prêt a pour but le financement du Programme de Production alimentaire d’Urgence de Côte d’Ivoire (2PAI-CI), en vue de l’augmentation de la production de riz, de maïs et de manioc.

C’est le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et de l’Économie numérique, qui l’a annoncé au terme du Conseil des ministres, le mercredi 12 octobre 2022 à Abidjan. Il a affirmé que l’objectif de ce programme est de réduire significativement les importations des produits alimentaires de base à travers l’augmentation de la production de riz, de maïs et de manioc en vue de renforcer la souveraineté alimentaire du pays.

« Ce programme vise, de façon spécifique, à faciliter aux producteurs l’accès aux engrais et semences certifiés de variétés hybrides et résilientes au climat », a-t-il déclaré.

Cet accord de prêt, permettra selon lui, d’acquérir de l’urée, du NPK (engrais), de renforcer le mécanisme de production de semences des pré-bases de riz.

Ceci, à travers une convention avec le Centre national de recherche agronomique (CNRA), afin de soutenir le système d’information et d’alerte agro-climatique dans les zones sensibles aux inondations.

Astrid T./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN : ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, MISE EN PLACE D’UN DISPOSITIF ANTI-PLAGIAT

ven Oct 14 , 2022
Un logiciel de test de plagiat sera bientôt mis en place. C’est l’une des décisions prises par les membres du gouvernement réunis en Conseil des ministres mercredi 12 octobre 2022. Les textes, résultats et documents scientifiques seront désormais passés au peigne fin au Bénin pour détecter d’éventuels plagiats. Le gouvernement […]