TCHAD : SALEH KEBZABO NOMMÉ PREMIER MINISTRE DE TRANSITION

Saleh Kebzabo, un des principaux opposants historiques à l’ancien président Idriss Déby Itno, a été nommé Premier ministre de transition mercredi 12 octobre 2022. Le décret de sa nomination a été lu à la télévision nationale par le ministre d’État, secrétaire général à la présidence de la République Gali Ngothé Gatta.

« M. Kebzabo, 75 ans, ancien journaliste, quatre fois candidat à la présidentielle contre feu Idriss Déby Itno et dont le parti avait rallié il y a dix-huit mois le gouvernement nommé par la junte militaire dirigée par le général Mahamat Déby, est nommé Premier ministre », lit-on dans un décret signé par le chef de l’État.

Sa nomination comme Premier ministre de transition du Tchad intervient au lendemain de la démission de l’ancien Premier ministre Pahimi Padacké, et de son gouvernement.

Avant sa nomination, l’ancien candidat à la présidentielle et opposant à Idriss Déby Itno était le Premier vice-président du comité d’organisation du dialogue national inclusif dont les conclusions des assisses de N’Djamena ont décidé d’une deuxième phase de la transition d’une durée de deux ans. Dans un tweet, sa formation politique, l’Union nationale pour la démocratie et le renouveau (UNDR), l’a félicité « pour sa nomination au poste de Premier ministre du gouvernement d’union nationale ».

Saleh Kebzabo aura la lourde tâche de former dans les prochains jours, «un gouvernement d’union nationale», tel annoncé lundi 10 octobre 2022 par le général Mahamat Idriss Deby dans son discours d’investiture.
Ce dernier a été de nouveau investi chef de l’État pour une transition prolongée de deux ans, sur proposition d’un « dialogue national » censé réunir toutes les composantes de la société tchadienne ainsi que la rébellion. Mahamat Déby avait promis lundi de nommer « dans les tout prochains jours un gouvernement d’union nationale qui travaillera pour répondre aux préoccupations légitimes de la population tchadienne ».
Il a également rassuré ses compatriotes « que la sécurité intérieure occupera une place de choix dans l’action gouvernementale pour mettre fin aux phénomènes des conflits intercommunautaires et aux coupeurs de route qui continuent d’endeuiller les familles tchadiennes ».

Astrid T./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ACCROISSEMENT DU SECTEUR DE L’ELECTRICITÉ : BIENTÔT UNE CELLULE STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT

jeu Oct 13 , 2022
Les membres du gouvernement ont sacrifié au traditionnel Conseil des ministres ce mercredi 12 octobre 2022. Plusieurs décisions y ont été prises notamment la création de la cellule stratégique de Développement du Secteur de l’Électricité. Ce n’est plus un doute, le Bénin continue sa marche inexorablement vers l’autosuffisance énergétique. « […]