ACCROISSEMENT DU SECTEUR DE L’ELECTRICITÉ : BIENTÔT UNE CELLULE STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT

Les membres du gouvernement ont sacrifié au traditionnel Conseil des ministres ce mercredi 12 octobre 2022. Plusieurs décisions y ont été prises notamment la création de la cellule stratégique de Développement du Secteur de l’Électricité.

Ce n’est plus un doute, le Bénin continue sa marche inexorablement vers l’autosuffisance énergétique. « L’énergie au cœur du Bénin, désormais terre d’opportunités grâce au président Patrice Talon ». Tel pensé par le ministère de l’énergie, plusieurs réformes sont engagées dans ce sens pour favoriser une amélioration continue des performances.

Ainsi, réuni en Conseil des ministres ce mercredi, le gouvernement dans sa décision rendue publique, a pensé ajouter l’installation d’opérateurs privés et la création progressive d’un cadre visant à accueillir des acteurs privés concessionnaires d’actifs de production. Il en est de même des concessionnaires de distribution dans le monde rural, y compris l’ensemble des auto-producteurs industriels ou domestiques.

Pour éviter les risques qu’engendrerait la multiplicité des acteurs faute d’une synergie des opérations dans le secteur de l’énergie, le gouvernement « a décidé d’approfondir les réflexions sur les rôles et responsabilités respectifs de ces derniers et de proposer les règles qui régiront leurs interactions ». De ces réflexions, il ressort de la création d’une cellule chargée de s’assurer que la progression de l’ensemble des projets est compatible avec les objectifs poursuivis notamment celui de répondre à la demande d’énergie de manière efficace et compétitive.

Par conséquent, cette nouvelle cellule de création sera dotée de plusieurs missions. Entre autres, elle se chargera de programmer et de coordonner la réalisation des études permettant la prise de décision concernant les choix énergétiques structurants ainsi que celles visant à faire évoluer l’organisation du secteur électrique et les rôles de chacun des acteurs y intervenant. Aussi, elle permettra de participer au développement des projets du secteur pour lesquels une mise en concession des ouvrages est prévue, en veillant particulièrement à préserver les intérêts de l’Autorité concédante ; de contribuer à la mise en œuvre du plan stratégique de développement du secteur électrique et de contribuer à l’appréciation ou l’évaluation des projets de partenariat avec le secteur privé.

LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DU FNDA LIMOGÉ

Au nombre des décisions prononcées lors du Conseil des ministres de ce mercredi, l’une est relative au compte-rendu de faits de mauvaise gouvernance au Fonds national de Développement Agricole (FNDA). L’autorité de tutelle, le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche Gaston Dossouhoui a fait au conseil, un point relatif à des faits de rançonnement et de perception de commissions dont certains responsables dudit fonds seraient auteurs, au préjudice de producteurs agricoles bénéficiaires de subventions, ainsi que de prestataires. C’est dans cette perspective que plus tôt, « à la suite de dénonciations, les principaux responsables du Fonds ont été interpellés par la Brigade économique et financière et font l’objet d’une procédure judiciaire ». Par conséquent, le compte-rendu du Conseil des ministres fait état de ce que l’analyse des faits révèle une rupture de confiance avec lesdits responsables et le conseil a décidé de relever le Directeur général, Valère Houssou de ses fonctions.

Pour la même mesure à l’encontre des agents impliqués, sans préjudice des poursuites judiciaires qui en découleraient, le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche Gaston Dossouhoui est instruit à l’effet de saisir le conseil d’administration. C’était donc l’occasion pour le président de la République Patrice Talon qui a présidé le conseil, de rappeler aux membres du gouvernement, « l’impérieuse nécessité de promouvoir la bonne gouvernance à tous les niveaux de l’administration publique ».

Séverin A./ La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

PROJET AWE2022 : DÉCOUVRONS LES VAILLANTES DAMES DE LA COHORTE 3, GANTA RACILIA SÈNAMI ECKSINE

jeu Oct 13 , 2022
GANTA Racilia Sènami Ecksine a un Master en sciences techniques agricoles et alimentaires. Elle est la promotrice de Nutrifoods et Compagnie, une entreprise créée en 2021. #Nutrifoodsbj est spécialisée dans la transformation agroalimentaire du Souchet en farine pour bouillie ou pâtisseries. Très motivée et très passionnée, Racilia GANTA ambitionne de […]