BÉNIN-SANTÉ : LES SOINS PALLIATIFS AU CŒUR D’UN CONGRÈS À COTONOU

Les travaux marquant le premier congrès des soins palliatifs au Benin ont eu lieu vendredi 07 octobre 2022 à Cotonou. C’est le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin qui a procédé au lancement des travaux.

C’est en présence des partenaires techniques et des experts nationaux et régionaux que les travaux ont été lancés. Placé sous le thème « soins palliatifs, couverture sanitaire universelle et développement », ce premier congrès fait du Bénin le pionnier des soins palliatifs dans la sous-région en mettant en place une série de mécanismes qui favorisent son effectivité.
Le gouvernement béninois, à travers le ministère de la Santé, entend donc booster la mise en œuvre du plan quinquennal 2022-2026 des soins palliatifs au Bénin.

Ce premier congrès a été aussi l’occasion pour toutes les parties prenantes de manifester leur engagement à œuvrer aux côtés du gouvernement pour la promotion des soins palliatifs au Bénin.

Selon les statistiques, plus de 62.000 personnes sont dans le besoin des soins palliatifs au Bénin chaque année du fait du cancer, du SIDA et d’autres maladies chroniques. Les soins palliatifs sont d’une importance capitale au Bénin. Il ressort des statistiques que plus de 62.000 personnes sont dans le besoin des soins palliatifs au Bénin chaque année du fait du cancer, du SIDA et d’autres maladies chroniques.

L’occasion était bien choisie pour le ministre Benjamin Hounkpatin de souligner la présence de la menace au regard de la prévalence de plus en plus élevée des cancers, des affections cardiovasculaires, des maladies respiratoires chroniques et des anomalies génétiques ou congénitales.

Pour s’opposer à toutes ces menaces, l’autorité ministérielle a fait part de toutes les mesures mises en œuvre par le gouvernement et qui tendent à relever le défi des soins palliatifs à tous les niveaux.

Aussi, Benjamin Hounkpatin a-t-il profité pour exhorter les parties prenantes à être les acteurs de premier plan aux côtés du gouvernement dans cette dynamique de l’institutionnalisation des soins palliatifs au Bénin.

Séverin A./ La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

PROJET AWE2022 : DÉCOUVRONS LES VAILLANTES DAMES DE LA COHORTE 3, ZANMENOUKPE Tatiana

mar Oct 11 , 2022
ZANMENOUKPE Tatiana a une maîtrise en socio-anthropologie et est la promotrice de l’entreprise TOSSÔ SERVICE PLUS. Créée en 2020, la structure est spécialisée dans la transformation de la datte en ses dérivées à savoir : les dattes croquettes, le sucre de dattes, le miel de dattes, le vinaigre de dattes, […]