RÉHABILITATION DE LA CITÉ HISTORIQUE DE NIKKI : ABIMBOLA TRANSMET LE MESSAGE DE TALON

Les travaux de construction du Palais royal de Nikki vont bientôt démarrer. C’est le message du gouvernement porté par le ministre de la Culture, du tourisme et des arts Jean-Michel Abimbola, au roi de Nikki et à l’ensemble du peuple Baatonou Boo.

Le gouvernement du président Patrice Talon est résolument engagé dans sa marche pour la valorisation et la préservation du patrimoine culturel béninois. C’est pourquoi l’exécutif s’emploie à réhabiliter la cité historique de Nikki à travers la mise en œuvre d’un Programme spécial.
C’est dans ce cadre qu’une délégation gouvernementale conduite par le ministre de la Culture, du tourisme et des arts Jean-Michel Abimbola, a effectué un déplacement vendredi 7 octobre 2022, à la Cour royale de sa Majesté Sina Naïna III, Roi de Nikki. Celle-ci est composée de la ministre du Numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou, du Chargé de mission du Chef de l’État au tourisme et à l’attractivité du territoire, du Conseiller technique à la culture du ministère, du Directeur général de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (ANPT), et d’autres cadres techniques. Elle est allée porter le message du chef de l’État sur les dispositions prises pour le démarrage effectif des travaux avant la fin de l’année 2022.

« Le président Patrice Talon, est déterminé à préserver ce patrimoine et d’en faire un véritable pôle touristique moderne à travers la mise en œuvre d’un Programme spécial de réhabilitation de la cité historique de Nikki », a affirmé lors de la rencontre le ministre de la Culture, du tourisme et des arts Jean-Michel Abimbola. Ce qui permettra de doter la région d’un Palais royal magnifique et digne du nom sur un domaine de cinq (05) hectares déjà identifié et viabilisé a-t-il ajouté.

Pour ce faire, les dispositions sont prises pour le démarrage effectif des travaux avant la fin de l’année en cours a rassuré Jean-Michel Abimbola.

Occasion pour le ministre Abimbola d’annoncer les démarches entreprises par son département ministériel pour l’inscription de la Gaani dans le patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Les échanges entre la délégation gouvernementale et sa Majesté Sina Naïna III, se sont déroulés en présence des ministres de la Cour royale, du Maire de Nikki, du Professeur Léon Bani Bio Bigou et bien d’autres personnalités de la région membres du groupe de suivi.

Jacob Y./La rédaction


First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

PROJET AWE2022 : DÉCOUVRONS LES VAILLANTES DAMES DE LA COHORTE 3, GNANCADJA RAPHAËLA PAULA

lun Oct 10 , 2022
Titulaire d’une Licence professionnelle en agronomie, GNANCADJA Raphaëla Paula est la promotrice de l’entreprise Agrobizbio.sarl. L’entreprise a été créée en 2013 et intervient dans la production et la transformation du manioc. Raphaëla rêve de faire de son entreprise une référence dans la filière manioc et pour cela, n’a pas hésité […]