SÉCURITÉ INTÉRIEURE AU BÉNIN : LES ACTEURS EN CONFÉRENCE

La 4ème Conférence sur la sécurité intérieure au Bénin se tient depuis le 26 septembre 2022 à Cotonou. L’objectif de celle-ci est de contribuer à l’amélioration du dispositif sécuritaire de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violents au Bénin.

C’est autour du thème : « Les Forces de Défense et de Sécurité face aux assauts de groupes terroristes. Quelles stratégies de résilience pour la sécurité nationale ? » , que se déroulent les travaux de cette 4ème conférence en cours depuis lundi 26 septembre 2022. La rencontre permet également aux acteurs réunis d’évaluer le cadre institutionnel, légal et réglementaire de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violents au Bénin et faire de pertinentes recommandations pour l’enrichir.

Procédant au lancement officiel des travaux lundi, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique Alassane Séidou, a rappelé que cette 4ème conférence sur la sécurité intérieure s’ouvre dans un contexte particulièrement caractérisé par des incursions régulières des groupes armés terroristes dans la partie septentrionale de notre pays. C’est pourquoi, l’organisation de ladite conférence traduit ainsi, la volonté du gouvernement de trouver les meilleures stratégies de résilience pour faire face à toute forme d’insécurité.
La cérémonie d’ouverture de la conférence a été aussi marquée par l’allocution de Aridja Frank représentante Bénin/Togo de la Fondation Hanns Seidel, partenaire du gouvernement dans l’organisation de la rencontre. Elle a fait remarquer que cette conférence sur la sécurité intérieure vient à point nommé, car les ‘’transmutations incessantes des méthodes des groupes terroristes exigent de repenser les stratégies et d’innover dans les différentes répliques contre cette menace. L’heure est grave a-t-elle alerté avant d’inviter les participants à ne point céder aux vents de la terreur, de la peur et de la division.

Prennent part à cette rencontre, des représentants des forces de défense et de sécurité, des universitaires et experts, des acteurs judiciaires, des responsables de la chaîne de commandement à divers niveaux de la hiérarchie de l’administration publique béninoise. Il faut rappeler que la cérémonie d’ouverture a connu aussi la présence du ministre délégué chargé de la défense nationale Fortunet Alain Nouatin ainsi que celui de la décentralisation et de la Gouvernance locale Raphaël Akotègnon.

La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FIRST AFRIQUE MAG DE CE 29 SEPTEMBRE 2022

jeu Sep 29 , 2022
Télécharger toute la parution ICI