PROMOTION DE LA CULTURE : BIENTÔT UN QUARTIER CULTUREL ET CRÉATIF

Un quartier culturel et créatif sera bientôt érigé à Zongo (Cotonou). L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse organisée samedi 24 septembre 2022 à l’Institut Français du Bénin (IFB) par les parties prenantes.

La création de ce quartier contribuera entre autres à la promotion de l’identité béninoise en matière touristique et sera composée de plusieurs entités dont l’Institut français du Bénin qui deviendra l’Institut franco-béninois. Par la création du quartier culturel et créatif, le Bénin envisage faciliter les créations artistiques et attirer de nombreux touristes sur son territoire.

« Le quartier prend en compte les 10 000 m2 de l’ancien espace Kora, se prolonge vers Ganhi avec les 10 000 m2 qui sont en face. On récupère également du côté des rails, le domaine de l’ex-Ocbn (toute la friche de bâtiments, wagons, rails, etc.),» a précisé José Pliya, chargé de mission et conseiller du chef de l’État.

La zone sera constituée d’entités nouvelles et anciennes réparties en pôle. «Le premier sera le musée d’art contemporain de Cotonou. Il sera implanté sur le domaine de l’ancien espace Kora en face du ministère du cadre de vie. Le musée aux normes internationales sera l’outil majeur du quartier et permettra au Bénin de s’inscrire sur la carte des grands espaces museaux mondiaux pour promouvoir les plasticiens béninois, africains et internationaux. En face du musée, sur le prolongement du second espace de 10 000 m2, il y aura un autre outil majeur : l’institut français du Bénin (IBF), qui deviendra l’Institut franco-béninois. Ces deux entités seront séparées par un parking commun. La troisième composante (de 14 ha sur les rails) sera un quartier vibrionnant. Le centre de promotion artisanal de l’Unafrica y sera relogé. Il y aura maquis, restaurants, kiosques à musique ouverts aux prestations, boutiques à louer aux galeristes privés, espace de coworking et d’innovation pour les jeunes. Toujours dans le quartier, il y aura deux types de résidences d’artistes dont celle des artistes pluridisciplinaires pour un séjour de deux à trois mois dans des studios avec atelier. « Quand les gens (béninois, touristes) viendront se balader dans ce quartier, ils pourront voir les artistes en train de crayonner quelque chose », explique José Pliya.

« À la fin du périmètre, vers Ganhi du côté de la clinique Amoussouga, il y aura la première villa française en territoire africain à l’image de la villa Médicis à Rome. La politique, c’est un outil qui appartient à la France, qui va s’installer là et qui va accueillir des artistes exceptionnels qui ont besoin de temps, de calme pour la réflexion ».

La 5ème république veut bien contribuer à la mise en place du quartier culturel et créatif et transformer l’Ifb.

« La France va y contribuer, on est tout à fait enthousiaste à cette idée. Cela va évidemment avoir des conséquences favorables sur l’Ifb qui va fonctionner de manière différente », a dit Marc Vizy, ambassadeur de France près le Bénin.

L’installation de l’Ifb dans le quartier culturel et créatif avec un mode de gouvernance bipartite a été proposée récemment par les autorités béninoises. « L’idée d’un Institut franco-béninois n’est pas nouvelle. Le modèle existe déjà dans l’appareil culturel français et il nous a séduit », a expliqué José Pliya.

La conférence de presse était également consacrée au lancement de la saison 2022-2023 de l’Institut Français du Bénin. Le point de la saison écoulée a été fait et les innovations de la nouvelle saison ont été exposées.

Astrid T./La rédaction


First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Guinée : Moussa Dadis Camara sera présent à son procès

mar Sep 27 , 2022
Des centaines de Guinéens attendent depuis 13 ans que soient jugés l’ancien chef de junte Moussa Dadis Camara et les responsables présumés de l’effroyable massacre commis le 28 septembre 2009. Ce moment est arrivé. Les victimes et les proches seront nombreux à se presser en ce mercredi, date anniversaire, devant […]