ARMÉE BÉNINOISE : 300 JEUNES BIENTÔT RECRUTÉS

L’armée béninoise compte renforcer son effectif. A cet effet, il a lancé mardi 30 août 2022, un concours de recrutement militaire de 300 jeunes gens.

C’est à travers deux différents communiqués du chef d’État-major, le général Fructueux Gbaguidi que l’information a été portée vers la population. Ce recrutement a été lancé dans le cadre du renforcement en personnel des forces armées béninoises (FAB). Selon la répartition faite, 150 jeunes seront recrutés dans les départements de l’Alibori et de l’Atacora et 150 autres dans tous les départements du Bénin.
Le communiqué renseigne que le dépôt des dossiers de candidature est prévu du lundi 05 au vendredi 23 septembre 2022 et se fera via le site https://sengager.defense.bj/ « Les candidats qui n’arriveraient pas à faire l’inscription en ligne, pourront se rapprocher des préfectures des chefs-lieux de leur département d’origine ou de résidence pour se faire assister, munis de leur dossier », précise la note.

Pour les candidats des douze départements, le communiqué mentionne que seuls sont éligibles à ce concours de recrutement des candidats de nationalité béninoise âgés de 18ans révolus et de 25 ans au plus au 1er janvier 2022, d’une taille minimale de 1,60m pour les filles et 1,65m pour les garçons. Ils doivent jouir d’une bonne constitution physique et être médicalement aptes. Aussi, doivent-t-ils jouir de leurs droits civiques, d’une bonne moralité, et devront avoir le brevet d’étude du premier cycle ou tout autre diplôme reconnu équivalent.

En ce qui concerne les dossiers de candidature, la note a fait savoir que les candidats doivent déposer une copie de l’acte de naissance ou du jugement supplétif, une copie de la carte d’identité nationale, une copie du certificat de nationalité, un casier judiciaire datant de moins de trois mois à la date du dépôt, une copie des diplômes détenus, une attestation de résidence ou copie du certificat d’identification personnelle du postulant, un certificat médical d’aptitude physique délivré par un médecin militaire ou le médecin-chef, responsable du centre de santé de la commune ou de l’hôpital de référence de la zone et enfin un certificat ou attestation de position militaire à prendre à la préfecture d’inscription.

Ce recrutement militaire se fera en trois phases à savoir : la phase sportive, la phase des épreuves écrites et la phase de la visite d’aptitude médicale.

En ce qui concerne la phase sportive, elle se déroulera dans les douze chefs-lieux des départements et comprendra une épreuve de course sélective de quatre kilomètres pour les filles et six kilomètres pour les garçons.

La phase des épreuves écrites quant à elle, se déroulera dans les chefs-lieux des anciens départements. Seuls les candidats retenus à la phase sportive et après l’étude des dossiers seront autorisés à y prendre part. Enfin, seuls les candidats admissibles à l’issue des épreuves écrites subiront la phase de visite d’aptitude médicale, qu’est la troisième et dernière phase.

Pour les candidats des deux départements (Atacora, Alibori), les conditions pour participer à ce concours sont les suivantes. Il faut être de nationalité béninoise, âgé de 18ans révolus et de 25ans au plus au 1er janvier 2022, d’une taille minimale de 1,60m pour les filles et 1,65m pour les garçons, d’une bonne constitution physique et être médicament apte, qui jouissent de leurs droits civiques et qui ont une bonne moralité, qui ne sont ni des agents de l’État ni des anciens militaires radiés et avoir au moins un diplôme professionnel (artisanat), académique ou le niveau de la classe de sixième. Il leur faudra ensuite déposer une fiche de renseignement à prendre à la préfecture, une copie de l’acte de naissance ou du jugement supplétif, une photocopie de la carte d’identité nationale, une photocopie du certificat de nationalité, un casier judiciaire datant de moins de trois mois à la date du dépôt, une photocopie des diplômes détenus, une attestation de résidence ou photocopie du certificat d’identification personnelle du postulant, une attestation de résidence ou photocopie du certificat d’identification personnelle d’un parent, un certificat médical d’aptitude physique délivré par un médecin militaire ou le médecin-chef responsable du centre de santé de la commune ou de l’hôpital de référence de la zone et un certificat ou attestation de position militaire à prendre à la préfecture d’inscription.

A ce niveau, le recrutement militaire se fera également en trois phases.

La phase sportive se déroulera dans les chefs-lieux des deux départements et comprendra une épreuve de course sélective de six kilomètres pour les filles et huit kilomètres pour les candidats.

Il est important de savoir que seuls les candidats retenus après l’étude des dossiers seront autorisés à y prendre part, selon le communiqué.
En ce qui concerne la phase des épreuves orales, elle se déroulera dans les chefs-lieux des deux départements.

Seuls les candidats retenus à la phase sportive y prendront part. Enfin, les candidats admissibles à l’issue des épreuves orales seront les seuls autorisés à subir la phase de visite d’aptitude médicale.

Le communiqué précise que les centres de compositions et les dates de déroulement des différentes phases seront précisés très prochainement.

Astrid T./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MONTÉE DES EAUX : LE GOUVERNEMENT SUIT LA SITUATION DE PRÈS

jeu Sep 1 , 2022
Certaines localités du Bénin connaissent la montée des eaux occasionnant les inondations. Face à cette situation, les autorités gouvernementales ne cessent d’appeler les populations à la prudence et aux respect des consignes. Les appels au respect des mesures se succèdent face à la montée des eaux dans plusieurs localités du […]