LaREF22 : LES ATOUTS DU BÉNIN SELON TALON

Le Bénin est depuis quelques temps un pays d’ambitions, sérieux et acharné au travail. C’est le message laissé par le président Patrice Talon aux investisseurs français à la rencontre des entrepreneurs français mardi 30 août 2022 à Paris.

Invité d’honneur du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), le président béninois Patrice Talon a déroulé une communication de charme devant les patrons français à Paris. Avant d’exposer les potentialités et atouts qu’offre son pays aux investisseurs étrangers, le chef de l’État a d’abord tenu a rappelé les éléments essentiels qui ont fait de lui un entrepreneur à succès. Il s’agit de « l’ambition, le sérieux et le labeur acharné » a cité le président béninois. Selon le chef de l’État, ces éléments, ne sont pas que applicables aux individus. Ils sont autant valables pour les communautés humaines et les pays. « Si dans un pays vous avez de l’ambition collectivement, vous êtes sérieux et laborieux, vous allez vous développer ».

Malheureusement, cela a manqué au Bénin pendant longtemps à regretter le président Talon. Il a précisé tout de même que cela n’a pas fait défaut aux Béninois pris individuellement.
C’est fort de ce constat que depuis son arrivée au pouvoir en 2016, le président Patrice Talon, a mis au service du pays, tout ce qui a fait son parcours personnel et son « petit succès ».

Le partage de l’expérience du chef de l’État avec ses concitoyens, a permis de mettre le pays au travail en opérant des réformes pour rendre plus sérieux le Bénin afin d’exprimer de l’ambition a témoigné Patrice Talon devant un aéropage d’investisseurs étrangers. Une vision qui a du prix selon le chef de l’État béninois. « Cela rappelle bien sûr que là où on n’a pas les compétences, que nous allons les chercher quel que soit le prix ». Cela a été le sens de l’action du président Patrice Talon à la tête du Bénin depuis plusieurs années a-t-il fait savoir.

Grâce à cette rigueur, le Bénin est depuis quelques temps, un pays qui a « les ambitions notamment par ses responsables, un pays sérieux et acharné au travail », a confié le chef de l’État. Et cela est caractérisé par des résultats concrets a démontré le président de la République.

L’Afrique est vue comme un continent à risques de façon générale pour les investisseurs. Pire, les pays du continent sont perçus comme les pays peu sérieux se désole le président béninois. Mais en observant le parcours des pays africains en général et le Bénin en particulier, les réalités ne sont plus les mêmes. « Le Bénin a changé », a clamé Patrice Talon. Il devient une oasis en Afrique a rassuré le chef de l’État. Les problèmes d’éducation, de santé et autres sont en train d’être résolus à grande vitesse après avoir réglé le problème des infrastructures portuaires, aéroportuaires, routières et énergétiques s’est-il félicité.

Le Bénin garantit aujourd’hui aux investisseurs, une électricité de qualité avec la possibilité d’une convention sur le prix. « Au Bénin, on peut vous vendre de l’électricité moins chère qu’en Chine », a promis le président. C’est le moment d’intéresser les investisseurs étrangers par ce qui se passe au Bénin a-t-il ajouté.
Selon le président Patrice Talon, les investisseurs béninois ont fait beaucoup d’efforts et le PIB du pays a presque doublé en peu de temps. Et la mise en place de la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé, est une illustration de l’engagement du gouvernement béninois à booster davantage l’économie du pays. Ce fleuron de l’économie béninoise enregistre déjà plusieurs investisseurs étrangers notamment asiatiques. Mais le souhait du président Patrice Talon, est de ne pas voir l’Asie doubler la France sur ce terrain. Un vœu qu’il a justifié : « Moi j’ai un attachement particulier pour la France ».

Les réformes

À en croire le chef de l’État, les réformes opérées depuis son avènement a remis le pays au travail. Résultat, « La Justice fonctionne mieux que de par le passé, la Police, la Sécurité ». L’atout le plus attractif que le président a exposé aux investisseurs français, est l’assouplissement des règles de la législation du travail. Le pays a complètement dérégulé l’environnement du travail a-t-il martelé devant les patrons français.

« Vous pouvez au Bénin, employer quelqu’un avec des contrats à durée déterminée indéfiniment », a informé Patrice Talon. Il a rappelé que l’aboutissement de cette réforme n’a pas été chose aisée car, il a fallu convaincre les partenaires sociaux et les parlementaires de l’intérêt général de celle-ci.

Aujourd’hui, le Bénin dispose d’une législation sans pareille en matière de souplesse dans la règlementation du travail.

La démocratie

« Je n’ai pas l’ambition d’avoir une expression démocratique identique à la France» a laissé entendre le président Patrice Talon. Dans son intervention, il fait le lien entre les réformes et la vie démocratique. Le chef de l’État reconnaît que les réformes entreprises sont difficiles et marquent un recul démocratique. Mais elles étaient nécessaires et indispensables dans un pays à construire comme le Bénin, a-t-il justifié. « Quand un pays est à construire, vous avez besoin d’avoir une réglementation forte. Que les gens respectent la loi et qu’ils soient disciplinés ». Pour le chef de l’État béninois, si l’expression démocratique doit s’exprimer dans un tel pays, il ne faut pas souhaiter que cela soit pareil que dans les pays développés.

J.Y.S/La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ÉLECTIONS EN ANGOLA : L’UNITA DANS LE JARDIN DU REFUS

mer Août 31 , 2022
Le premier parti d’opposition en Angola l’Union nationale pour l’indépendance de l’Angola ( UNITA), a annoncé qu’il allait contester les résultats des élections législatives annoncés lundi 29 août 2022. Les résultats des élections qui donnent droit à un second mandat au président sortant Joao Lourenço. « L’UNITA ne reconnaît pas […]