SPORT : CHAMPIONNAT NATIONAL SCOLAIRE, LE RÉSULTAT CONCRET D’UN SERVITEUR DISCRET

Après la première édition du championnat scolaire tenue en 2021 à Grand-Popo, la ville d’Adjohoun dans le département de l’Ouémé a accueilli la deuxième édition du lundi 15 au mercredi 24 août 2022.

Les grandes innovations apportées pour cette édition sont les disciplines d’handball, basketball, athlétisme ajoutées au football et au programme des jeunes officiels qui existait.
Au-delà de la révélation des talents dans les différentes catégories, c’est la vision et le dynamisme d’un ministre des sports qu’il faudra reconnaître. Oswald Homeky !

Une belle vision ne vaut que par la qualité des hommes appelés à la concrétiser.

C’est ce qu’a compris le président Patrice Talon dès son élection en 2016 en confiant à Oswald Homeky, le secteur de la jeunesse et des sports. Il fallait ouvrager sans attendre afin de réinsuffler la confiance dans le sport béninois qui traînait au bas des palmarès africains et mondiaux.

Et l’homme, arrivé à la tête de ce département ministériel, a su construire une équipe de jeunes talentueux, dynamiques prêts à se sacrifier pour la mission, celle de révéler le sport béninois. Le championnat national scolaire Adjohoun 2022 aura été une parfaite illustration.

L’organisation réussie du championnat national scolaire Adjohoun 2022 tient les promesses d’un avenir radieux du sport béninois. Le stade omnisports d’Adjohoun dans le département de l’Ouémé a accueilli l’organisation de la deuxième édition du championnat national scolaire. Cette deuxième édition a tenu toutes ses promesses.

Les douze départements dans les catégories féminine et masculine se sont affrontés et ont régalé le public à travers quatre disciplines sportives : le football, le basket-ball, le handball et l’athlétisme.
Depuis le début de cette édition, ces pépites ont démontré au stade omnisports d’Adjohoun, toute l’étendue de leur talent en se livrant âprement bataille.

Des révélations de talents à chaque rencontre témoignent de ce que le programme sportif voulu par le gouvernement du président Patrice Talon à travers le ministère des Sports, reste un levier indispensable et incontournable pour un avenir radieux du sport béninois.
Le spectacle, la fête sportive, qu’a offert Adjohoun, depuis le lundi 15 août est une satisfaction de ce que le programme du championnat national scolaire est un succès.

Au-delà des joueuses, joueurs et athlètes aux talents multiples que l’organisation a fait découvrir, la compétition a mis en place un vivier de jeunes reporters et commentateurs, garçons et filles, formés et encadrés par des experts sans oublier des jeunes sifflets, toutes catégories confondues, qui entrent dans un processus d’encadrement pour l’avenir.
Des classes sportives au championnat national scolaire, tout se déploie pour que la pyramide du sport béninois se mette en place pour l’éclosion des talents.

Définitivement, le Président Patrice Talon a raison de confier les manettes du secteur sportif à Oswald Homeky qui démontre qu’il est l’homme de la situation.

Son bilan parle plus fort autant que ses actions crient à son éminence.

La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FIRST AFRIQUE MAG DE CE VENDREDI 26 AOÛT 2022

ven Août 26 , 2022
A LIRE :– PROTECTION DE L’ENFANT : UN A B C DAIRE AUX ACTEURS – DIPLOMATIE : MACRON EN ALGÉRIE – NOBLE ART : COUP DE GONG AUX ACTEURS CLÉ – APRÈS SON ADHÉSION À L’UPR : ABIMBOLA EN TOURNÉE D’EXPLICATION – GUINÉE : FIN ASSISES NATIONALES, LA JUNTE ATTENTUE […]