ASPHALTAGE PHASE 2 : WILFRIED HOUNGBÉDJI CLARIFIE

Les villes ne faisant plus partie de la deuxième phase du projet Asphaltage, ne sont pas laissées en rade par le gouvernement. Elles bénéficieront d’autres projets selon le porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji.

Le retrait de certaines communes de la deuxième phase du projet Asphaltage, a suscité spéculations et polémiques au sein de l’opinion nationale. Interrogé sur la question dans un entretien à Natitingou, le secrétaire général adjoint du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji, a apporté des clarifications sur ce choix du gouvernement et donné des assurances.

Cette décision du gouvernement est bien pensée pour l’intérêt général. A en croire Wilfried Léandre Houngbédji, ce choix a été opéré pour équilibrer le partage afin de permettre à d’autres villes de bénéficier à leur tour. En clair, le gouvernement a décidé de faire une redistribution équitable et juste de ses actions.

Cependant, les Communes retirées de la phase 2 de l’Asphaltage, sont inscrites aux chapitres d’autres projets de l’exécutif selon le porte-parole du gouvernement. « Je précise que les villes comme Bohicon, Abomey, Lokossa et Natitingou qui n’auront pas exactement l’Asphaltage comme dans la première phase du projet, sont prises en compte dans le projet d’assainissement des villes secondaires qui est comme le projet Asphaltage ». La particularité de celui-ci, est qu’il va réaliser beaucoup de collecteurs d’eau avec des ouvrages d’assainissement, des voies pavées ou bitumées, a rassuré le porte-parole du gouvernement. Contrairement à la première phase du projet Asphaltage qui avait touché neuf villes, seulement six villes bénéficient de la deuxième phase du projet.

Wilfried Léandre Houngbédji.

Le Secrétaire général adjoint a martelé les assurances du gouvernement aux populations de Natitingou et aux autres villes retirées de cette nouvelle phase. « Vous pouvez être rassurés, même si Natitingou n’est pas sur la liste des villes qui sont inscrites dans le programme Asphaltage 2, vous pouvez voir la ville bénéficier du programme d’assainissement des villes secondaires ».

Le gouvernement est à l’œuvre pour que la dynamique en cours dans le pays depuis 2016, soit bénéfique à tous, a déclaré Wilfried Léandre Houngbédji. Les villes telles que Kandi, Djougou, ainsi que les villes à statut particulier dont l’ambition du gouvernement est de les donner une nouvelle dimension, sont les bénéficiaires de la deuxième phase du projet Asphaltage.

Le projet d’assainissement des villes secondaires du Bénin est une initiative du gouvernement du président Patrice Talon. Il vise la réalisation à court, moyen et long terme, dans les villes secondaires, d’ouvrages primaires de drainage d’eaux de ruissellement vers les exutoires appropriés. Son objectif est d’atténuer les inondations et leurs impacts.

Les villes bénéficiaires de celui-ci sont Porto-Novo, Abomey-Calavi, Bohicon, Abomey, Ouidah, Sèmè-Kpodji, Parakou et Natitingou. Il va permettre à long terme, entre autres, de réduire la prévalence aux maladies hydriques dues aux inondations.

Aussi, il facilitera la circulation des biens et des personnes et induira une croissance significative des activités économiques locales selon le gouvernement.

Selon les explications du gouvernement, ce projet est indispensable à la mise en œuvre complète du projet Asphaltage dont la première phase, achevée, consiste en la réhabilitation et l’aménagement de voiries urbaines au sein des villes sus mentionnées.

J.Y.S/ La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

DETTES ENVERS LA CHINE : 17 PAYS AFRICAINS SOULAGÉS

mer Août 24 , 2022
Le ministre chinois des affaires étrangères Wang Yi a annoncé l’annulation de 23 prêts contractés par 17 pays de l’Afrique. C’était à l’occasion d’une réunion de coordination de la coopération sino-africaine tenue la semaine dernière. Au détour de cette rencontre, le ministre des affaires étrangères chinois Wang Yi a rappelé […]