UP, LE RENOUVEAU : QUEL POIDS DANS L’ARÈNE POLITIQUE ?

L’union progressiste, Le Renouveau, fait partie des formations politiques que compte le Bénin depuis dimanche 21 août 2022. Il est le fruit de la fusion entre l’ex Union progressiste et le Parti du renouveau démocratique.

Ils se sont officiellement dit «oui» dimanche 21 août 2022, à Porto-Novo devant une foule de militants. Eux se sont les désormais ex partis politiques Union progressiste (UP) et le Parti du renouveau démocratique (PRD).

Leur union a donné naissance à une nouvelle formation politique dénommée Union progressiste, Le Renouveau (UPR), après des négociations et consultations. C’est un «acte historique que deux grands partis fusionnent», a fait remarquer le président de l’ex PRD, Maître Adrien Houngbédji. De ce fait, l’arrivée de ce nouveau parti dans l’arène politique béninoise, est vue par ses partisans, comme une artillerie lourde pour les élections à venir.

En effet, l’ancienne Union progressiste est le parti majoritaire de la mouvance présidentielle. Et le grand rassemblement qu’il a acté avec le parti Arc-en-ciel, l’un des plus anciens partis politiques au Bénin, augure aux yeux de certains, des victoires écrasantes pour les compétitions électorales.
L’union fait la force dit-on. Et ce qu’ont compris les responsables des deux ex formations politiques pour convoler en justes noces. «Le développement d’un Etat ou d’une nation en construction a pour condition, la capacité de sa classe politique pour enrichir les solutions politiques», a laissé entendre le président du nouveau parti Union progressiste, Le Renouveau. Ce rassemblement au-delà de toutes appréciations, constitue une force de frappe redoutable dans le jeu politique béninois.

Avant qu’ils ne fusionnent, l’ex Union progressiste et le Parti du renouveau démocratique, ont fait leurs preuves dans la vie politique nationale. Les deux formations politiques fortement représentées sur l’ensemble du territoire national, pourraient occuper davantage le terrain politique grâce à leurs expériences.

Des interrogations

Cette nouvelle entité juridique et politique a vu le jour, alors que les Béninois s’apprêtent à renouveler leur parlement le 8 janvier 2023. Des élections qui seront le premier baptême de feu de l’Union progressiste, Le Renouveau.

Cependant, Bien que ce rassemblement d’envergure soit une figure impressionnante de la classe politique béninoise, certains observateurs s’interrogent tout de même sur ses capacités à pouvoir ratisser large. Les militants peuvent certes, compter sur l’expérience et les stratégies politiques des visages qui constituent l’Union progressiste, Le Renouveau et même se targuer d’avoir la crème des figures de la politique nationale.

Mais pour certains observateurs, les réalités du terrain ne tiennent parfois compte de l’ampleur d’une formation politique. Comparaison n’est pas raison certes, mais lorsque l’on se réfère à la présidentielle de 2016, l’appréciation peut être toute autre. Lors de cette élection, le candidat de la majorité présidentielle, l’ancien premier ministre Lionel Zinsou, avait bénéficié du soutien du parti du Renouveau démocratique (PRD). La suite de l’histoire est connue de tous.

Sauf que dans le contexte actuel, les grands rassemblements sont des forces indéniables avec les 10% du suffrage qu’impose le Code électoral aux partis politiques.

L’Union progressiste, Le Renouveau, pourrait alors se prévaloir le parti favori.

J.Y.S/ La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FRANCE-ALGÉRIE : MACRON EN VISITE OFFICIELLE

mar Août 23 , 2022
Le président français Emmanuel Macron se rendra du 25 au 27 août 2022 en Algérie. Une visite destinée à relancer le partenariat entre les deux pays après plusieurs mois de crise. « Ce déplacement contribuera à approfondir la relation bilatérale tournée vers l’avenir, à renforcer la coopération franco-algérienne face aux […]