MALI : ABDOULAYE MAÏGA, 1ER MINISTRE PAR INTÉRIM

Le colonel Abdoulaye Maïga a été nommé, dimanche 21 août 2022, par la junte malienne, au poste de Premier ministre par intérim.

Il remplace le civil Choguel Kokalla Maïga, hospitalisé après un malaise.

« Le colonel Abdoulaye Maïga, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, est désigné pour assurer l’intérim de M. Choguel Kokalla Maiga, Premier ministre, chef du gouvernement », dit un décret lu dimanche soir à la télévision d’État.

Abdoulaye Maïga, colonel de quarante et un an, était aussi le porte-parole du gouvernement. Peu connu avant sa nomination à ce poste fin 2021, il a porté le discours anti-français de ces derniers mois.

C’est également lui qui a lu le communiqué annonçant le départ de Barkhane après neuf ans de présence militaire française au Mali.

En juillet dernier, il a demandé au président français Emmanuel Macron, de quitter définitivement sa posture néo-coloniale, paternaliste et condescendante.

Abdoulaye Maïga est devenu la voix de la politique de rupture avec la France, et ses alliés, engagée après un deuxième putsch en mai 2021.

Les deux désormais têtes de l’exécutif sont au moins provisoirement des militaires, avec la désignation du colonel Maïga aux fonctions de chef du gouvernement.
Cet événement survient alors que les colonels s’étaient résignés sous la pression internationale après le putsch de 2020, à confier les deux postes à des civils, tout en conservant la haute main sur les décisions.

Vétéran de la politique malienne, Choguel Kokalla Maïga, avait été choisi pour être le chef du gouvernement après le second putsch de mai 2021, mais a été hospitalisé il y a huit jours après un malaise, cardiaque, selon un responsable hospitalier.

Sans entrer dans les détails, ses services s’étaient alors contentés d’indiquer qu’après quatorze mois de travail sans répit, il avait été mis en repos forcé par son médecin.

Il a été critiqué depuis plusieurs mois par de nombreux cadres politiques qui demandaient sa démission et par nombre de ses anciens alliés du mouvement du 5-juin dont il est l’un des fondateurs.

Astrid T./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

SPORT : LES JEUNES TALENTS, UNE PRIORITÉ DE LA FBF

mar Août 23 , 2022
Les jeunes joueurs béninois sont invités à une séance en vue de détecter les meilleurs des talents pour une carrière professionnelle. C’est ce qu’on peut retentir du communiqué signé du Directeur technique national (DTN) publié dimanche 22 août 2022. Dans le cadre de la rentrée scolaire et sportive 2022-2023, le […]