FRANCE-ALGÉRIE : MACRON EN VISITE OFFICIELLE

Le président français Emmanuel Macron se rendra du 25 au 27 août 2022 en Algérie. Une visite destinée à relancer le partenariat entre les deux pays après plusieurs mois de crise.

« Ce déplacement contribuera à approfondir la relation bilatérale tournée vers l’avenir, à renforcer la coopération franco-algérienne face aux enjeux régionaux et à poursuivre le travail d’apaisement des mémoires », a déclaré la présidence française à l’issue d’un entretien téléphonique entre le président français et son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune.
C’est la deuxième fois qu’Emmanuel Macron se rend dans la capitale algérienne en tant que président. Son déplacement, du jeudi 25 au samedi 27 août à Alger puis Oran, fait suite à une première visite d’une douzaine d’heures en décembre 2017 au début de son premier quinquennat.


L’ancien ambassadeur de France en Algérie Xavier Driencourt ne voit « pas bien l’intérêt d’une telle visite actuellement. Il n’y a pas de changement récent dans les relations avec l’Algérie», fait-il observer, avant d’ajouter, « il faudrait quand même qu’il y ait des gestes d’Alger sur un certain nombre de nos demandes que sont les laisser-passer consulaires, les affaires économiques ».


Après s’être entretenus au téléphone (les deux chefs d’État) samedi 20 août, Emmanuel Macron a présenté ses condoléances à Abdelmadjid Tebboune pour les dizaines de victimes des feux de forêt qui ont ravagé l’Algérie mercredi et jeudi dernier, faisant 37 morts. En janvier dernier, les deux chefs d’Etat avaient déjà échangé par téléphone au sujet de l’apaisement des mémoires de la colonisation et de la guerre d’Algérie. Le président algérien avait même proposé, début juillet, un travail de mémoire commun sur toute la période de la colonisation française en Algérie.
Paris et Alger espèrent tourner la page d’une série de malentendus et tensions au cours de cette prochaine visite. Lors d’un déplacement à Alger en février 2017, Emmanuel Macron, alors candidat à l’Élysée, avait qualifié la colonisation de crime contre l’humanité. Ce qui a suscité des espoirs de repentance en Algérie tout comme de vives critiques de la droite et de l’extrême-droite en France.


Ces relations se sont toutefois progressivement réchauffées ces derniers mois.

Fin avril 2022, le président algérien avait félicité Emmanuel Macron pour sa réélection et l’avait invité à se rendre en Algérie.

Astrid T./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MALI : ABDOULAYE MAÏGA, 1ER MINISTRE PAR INTÉRIM

mar Août 23 , 2022
Le colonel Abdoulaye Maïga a été nommé, dimanche 21 août 2022, par la junte malienne, au poste de Premier ministre par intérim. Il remplace le civil Choguel Kokalla Maïga, hospitalisé après un malaise. « Le colonel Abdoulaye Maïga, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, est désigné pour assurer […]