SOINS GRATUITS MÈRES ET ENFANTS : PRIVILÈGES D’UNE SEMAINE


Les enfants de 6 à 59 mois et les femmes de 12 ans bénéficient gratuitement à partir de ce lundi, de nombreux services de santé. C’est dans le cadre de la Semaine de Survie de la femme et de l’enfant.

L’édition 2022 de la campagne de la Semaine de Survie de la Femme et de l’Enfant, a été officiellement lancée jeudi 18 août 2022 au CHU-MEL de Cotonou.
Dans le cadre ce celle-ci, de nombreux services sont gratuitement offerts aux enfants de 6 à 59 mois. Il s’agit de la supplémentation en vitamine A, le déparasitage à l’Albendazole, le dépistage des cas de malnutrition, la prise en charge gratuite de ces cas et des conseils pour le suivi de la santé des enfants.
Les femmes et mères d’enfants bénéficient quant à elles, de l’offre de dépistage gratuit du cancer du sein, du cancer du col de l’utérus et des orientations pour le planning familial qui seront données dans les maternités, centres de santé par les sages-femmes. Des conseils leurs seront également prodigués pour l’auto examen du cancer du sein et la prévention du cancer du col de l’utérus et du sein.
Durant la semaine du lundi 22 au samedi 27 Août 2022, des équipes d’agents de santé et de volontaires seront positionnés dans les formations sanitaires et se rendront dans les localités, villages et quartiers de ville pour offrir gratuitement sur toute l’étendue du territoire national, aux enfants de 6 à 59 mois et aux femmes à partir de 12 ans, les interventions qui leurs sont destinées.

Représentant le ministre de la santé, Petas Akogbéto, Directeur de Cabinet dudit ministère, a fait savoir que «la femme et l’enfant constituent une priorité d’investissement pour le développement de toute nation» L’enjeu de cette campagne est sanitaire économique et sociale, a-t-il ajouté.

Selon les données publiées par UNICEF-Bénin sur son site, la campagne de l’année dernière, a permis l’atteinte de 74 890 nouvelles utilisatrices mises sous contraception à travers les services de planification familiale. P

our les interventions en faveur de la survie de l’enfant, les couvertures de la supplémentation en vitamine A et du déparasitage ont pu être maintenu à plus de 80%. 4 678 cas de malnutrition aigüe sévère avaient pu être dépistés à travers l’exercice de dépistage systématique de la malnutrition aigüe chez les enfants de 6 à 59 mois.
La campagne démarrée ce lundi, s’inscrit dans les efforts du gouvernement dans l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), auxquels le Bénin a souscrit. Le pays s’est engagé à faire passer d’ici à 2030 le taux de mortalité maternelle en dessous de 70 pour 100 000 naissances vivantes et ramener la mortalité des enfants de moins de 5 ans à 25 pour 1 000 naissances vivantes au plus, selon les explications de François Kampundu, Représentant Adjoint d’UNICEF Bénin.

La Semaine de la survie de la femme et de l’enfant est initiée par le gouvernement béninois avec l’UNICEF, UNFPA et l’OMS, grâce au soutien de partenaires tels que le gouvernement Canadien, Takeda , Nutrition International, USAID et la Banque mondiale.

J.Y.S/La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

OBSÈQUES EN ANGOLA : DOS SANTOS, LUANDA C’EST MIEUX

lun Août 22 , 2022
La dépouille de l’ancien président José Eduardo dos Santos, décédé en Espagne en juillet dernier, a été rapatriée à Luanda samedi 20 août 2022. Le rapatriement du corps intervient quelques jours avant l’élection présidentielle prévue mercredi 24 août et pourrait favoriser le président sortant Joao Lourenço. « C’est avec une […]