BÉNIN – POLITIQUE : KARAMATOU FAGBOHOUN AU PRD

Karamatou Fagbohoun, membre fondateur et militante de premières heures du Bloc Républicain veut adhérer au Parti du Renouveau Démocratique PRD après sa démission du parti Bloc Républicain BR. Sa demande d’adhésion a été déposée jeudi 18 août 2022 à Porto Novo.

Les démissions, adhésions et fusions au sein des partis politiques s’observent de plus en plus, à quelques mois des législatives de janvier 2023.

Cette fois, c’est au tour de Karamatou Fagbohoun, membre fondateur du parti Bloc Républicain (BR), de plier bagage et d’atterrir au sein du parti PRD. Sa demande d’adhésion a été déposée au président du parti Adrien Houngbédji. « En effet, après une longue période de réflexion et d’analyse, j’ai pu faire le bilan de mon engagement politique à l’ère de la réforme du système partisan, je me suis résolue à réinventer mon être politique. Adhérer au PRD a toujours été une option pour y parvenir mais il fallait attendre le moment idéal », a-t-elle écrit dans sa lettre.

Après avoir pris le large et après des réflexions mûries afin de vivre d’autres expériences politiques, elle s’est dite être convaincue par les actes posés par le président du parti PRD. « Les démarches que vous avez faites auprès des militantes et militants du PRD à la base dans le cadre du projet de fusion entre le Parti du Renouveau Démocratique et l’Union Progressiste et les échos très positifs que j’en ai reçus m’ont définitivement déterminé à acter mon adhésion au PRD afin d’arrimer mon engagement politique à la belle histoire politique que nous allons écrire ensemble avec l’UP », ajoute-t-elle.

KARAMATOU FAGBOHOUN AU PRD

Son départ du Bloc Républicain a été annoncé le jour même de sa demande d’adhésion (jeudi 18 août 2022) à travers une lettre adressée au Secrétaire général national du parti, Abdoulaye Bio Tchané. Malgré son degré de gratitude envers ce dernier, relevé dans ladite lettre, un traumatisme et choc psychologique lié à une succession d’événements politiques toxiques ont également été notés.
Des évènements qui lui ont fait par exemple perdre son poste de maire de la commune d’Adja-Ouèrè où elle a été désignée par le Bloc Républicain. Ceci après une rude campagne électorale. Son départ est le deuxième en l’espace de vingt-quatre heures dans la tanière des chevaliers blancs, après l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) mercredi 17 août.

Désormais ex-membre du BR, elle reste tout de même reconnaissante. « Je ne saurai jamais suffisamment vous remercier pour tout ce que vous avez pu faire pour moi, lors des différentes épreuves politiques qui m’ont assaillies. Je vous réitère ma profonde gratitude », a-t-elle lancé à l’endroit du Bureau politique du Bloc Républicain.

Astrid T./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ARMÉE BÉNINOISE : LES RECRUES EN FORMATION À BÈMBÈRÈKÈ

ven Août 19 , 2022
La formation des 1204 futurs soldats récemment recrutés dans l’armée béninoise, a été officiellement lancée mercredi 17 août 2022. La cérémonie s’est déroulée au Centre de formation militaire de Bembèrèkè (CFMB). C’est en présence du chef d’État-major général des armées, le Général de brigade Fructueux Gbaguidi et le ministre délégué […]