PRÉSIDENTIELLES AU KENYA : WILLIAM RUTO, ÉLU

William Ruto est le vainqueur de la présidentielle avec 50,49% des voix. Le président de la Commission électorale Kényane Wafula Chebukati l’a déclaré ce lundi 15 août 2022 à Nairobi.

L’Independent Electoral and Boundaries Commission (IEBC) a annoncé, lundi 15 août, William Ruto, vice-président sortant, comme vainqueur de l’élection présidentielle. Selon le président de l’IEBC, Wafula Chebukati, William Ruto a cumulé plus de 7,17 millions de votes, soit 50,49 % des voix, contre 6,94 millions (48,85 %) pour Raila Odinga, figure historique de l’opposition qui avait reçu le soutien du chef de l’État sortant Uhuru Kenyatta.

Quelques minutes avant la proclamation des résultats, la vice-présidente de cet organisme indépendant avait prévenu que quatre des sept membres de la commission rejetaient les résultats à venir à cause du caractère opaque du processus. « Les gens peuvent aller en justice et, pour cette raison, nous appelons les Kényans à être pacifiques parce que l’État de droit prévaudra », a ajouté Juliana Cherera, alors que la tension montait et que des échauffourées éclataient dans le centre où la Commission (IEBC) gère les résultats.

Annoncé vainqueur, William Ruto a promis, dans un discours, « travailler avec tous les leaders politiques du Kenya, dans un pays transparent, ouvert et démocratique ».

William Ruto

« Il n’y a pas de place pour la vengeance », a-t-il ajouté, se déclarant « totalement conscient » que le pays « est à un stade où nous avons besoin de tout le monde sur le pont ».

Près de 22,1 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes le 9 août 2022, pour désigner le successeur du président sortant Uhuru Kenyatta, ainsi que leurs gouverneurs, parlementaires et quelque 1 500 élus locaux.

Le scrutin présidentiel a eu lieu sans Uhuru Kenyatta, au pouvoir depuis 2013 et qui n’avait pas le droit de briguer un troisième mandat.

A 55 ans, William Ruto, malgré son statut de vice-président, faisait figure de challenger durant la campagne électorale, face à Raila Odinga, 77 ans, vétéran de l’opposition désormais soutenu par le pouvoir.

William Samoei Ruto devient ainsi, le cinquième président du Kenya, succédant à Uhuru Kenyatta qui, après deux mandats depuis 2013, n’avait pas le droit d’en briguer un troisième.

Le Kenya est un pays qui a connu plusieurs phases de violences post-électorales, parfois très meurtrières, notamment en 2007-2008.

C’est une première depuis 2002, que les présidentielles n’ont pas été contestées dans la rue ou devant la justice.

Astrid T./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

PRODUCTION DE COTON : LE BÉNIN CONSERVE SON TITRE

mar Août 16 , 2022
Le Bénin maintient le cap de la production de coton en Afrique. Le pays conserve son rang de premier producteur du continent et occupe la dixième place sur le plan mondial. De record en record, le Bénin est inarrêtable dans la production cotonnière sur le continent africain. Depuis l’avènement du […]