BIENTÔT EN RUSSIE : UN CENTRE DES PEUPLES D’AFRIQUE

La Russie va bientôt ouvrir le premier centre de la culture et de l’art des peuples d’Afrique. Il sera implanté dans la région de Tver.

La Coopération entre l’Afrique et la Russie se porte de plus en plus mieux. Après avoir fait ses preuves dans bien d’autres domaines depuis quelques années, elle s’étend désormais au domaine culturel. En effet, Moscou compte ouvrir sous peu un centre de la culture et de l’art des peuples d’Afrique. Ce projet d’envergure culturelle, est la matérialisation d’une idée de l’ancien Président russe Dimitri Medvedev, promue en 2011. C’est un signe qui augure de bons espoirs sur le rapprochement entre la Russie et l’Afrique. Ce centre qui ouvrira ses portes dans la région de Tver, sera le tout premier centre culturel africain du pays. Le projet a été travaillé par de jeunes diplomates qui œuvrent dans le cadre du Rassemblement international Russie-Afrique-Est.

La source qui rapporte l’information, précise que le travail éducatif du centre sera d’une grande importance. Il prévoit accueillir les conférences, des projections de longs métrages et documentaires, des travaux pédagogiques auprès des écoles ainsi que l’organisation de colloques. À terme, la région de Tver peut devenir un «berceau» pour le développement des relations culturelles entre les pays africains et la Russie.
Une exposition unique y est prévue. Les pièces de l’exposition seront collectées auprès de représentants du monde des affaires et d’africanistes célèbres. L’ambassadeur tanzanien Frederik Ibrahim Kibuta prévoit de visiter le centre culturel dans un proche avenir selon le media qui rapporte l’information.

L’idée de créer ce centre est apparue en 2011. Elle émane du Président de l’époque, Dimitri Medvedev qui avait soutenu la proposition de ce projet culturel qui sera bientôt une réalité.

Après s’être éclipsée du continent dans les années 80, la Russie remet ainsi fortement pieds. Moscou, qui, par le passé, a soutenu la décolonisation du continent, renforce depuis quelques années ses partenariats. Un retour de plus en plus visible sur le continent. De la Libye au Mali, en passant par le Soudan, la République centrafricaine (RCA), le Mozambique et d’autres pays, la Russie intervient dans plusieurs domaines notamment militairement. Elle aide certains pays à combattre les rebelles ou les militants djihadistes.
Ce retour semble tout de même payant pour Moscou puisque la résolution onusienne sur la guerre russo-ukrainienne a prouvé que la Russie pouvait désormais compter sur certains alliés sur le continent.
En effet, 25 pays africains n’avaient pas pu se décider à voter en faveur de la résolution. 16 pays s’étaient abstenus, tandis que neuf n’avaient pas pris part au vote. L’Érythrée, avait même voté explicitement contre.
Rappelons qu’en Octobre 2019 plusieurs chefs d’État africains ont répondu présents à Sotchi, au premier sommet Russie-Afrique à l’initiative du président Vladimir Poutine. Celui-ci s’était conclu par la proclamation d’objectifs ambitieux notamment le doublement des échanges commerciaux par le Kremlin.
Le deuxième sommet est initialement prévu cette année à Addis-Abeba en Ethiopie. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov multiplie également des visites sur le continent.

Une offensive diplomatique perçue par les Occidentaux comme la consécration du retour de Moscou en Afrique.

J.Y.S/ La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CAMEROUN : POLÉMIQUE AUTOUR DE LA VENTE DE PRODUITS BLANCHISSANTS POUR LA PEAU

mar Août 16 , 2022
Au Cameroun, l’on assiste depuis quelques jours à une polémique sur les produits censés blanchir la peau. À l’origine de cette affaire, un reportage de France 24 sur les produits éclaircissants vendu par la députée d’opposition Nourane Fotsing. Depuis la diffusion de cette enquête, ces produits ont été interdits à […]