USA : LES RÉPUBLICAINS DÉNONCENT UN COMPLOT CONTRE TRUMP

Après la perquisition de la résidence de Donald Trump, les républicains montent au créneau. Ils dénoncent un complot contre l’ancien locataire de la Maison Blanche.

Jamais un ancien président américain n’avait été inquiété autant par la justice. C’est pourquoi la perquisition spectaculaire de la résidence de Danold Trump a soulevé une tempête politique aux États-Unis. Il s’agit d’un «Complot politique pour les partisans de l’ancien locataire de la Maison Blanche qui l’encouragent à annoncer sa candidature pour 2024.

« Rien de tel n’est jamais arrivé à un président américain », s’est-il plaint dans un communiqué, lundi 8 août, quelques heures après le « raid d’un nombre important » d’agents du FBI dans sa « belle demeure de Mar-a-Lago à Palm Beach », en Floride. Selon l’ancien président, : la « gauche radicale cherche à l’empêcher de se présenter en 2024 ».
Mais rien d’aussi lourd de conséquences que la perquisition de lundi, à un moment où le Parti républicain est sur la défensive sur le terrain politique, et plus que jamais obnubilé par M. Trump : sa possible candidature pour 2024, son rôle de trublion dans les primaires, ses faits et gestes lors de l’insurrection du 6 janvier 2021, ses déclarations d’impôt (dernier épisode du feuilleton : la cour d’appel du district de Columbia a estimé, mardi 9 août, que le Congrès avait droit d’y accéder ; la Cour suprême devra statuer).

Dans le paysage caniculaire d’août, la perquisition a provoqué une tempête politique, occultant ce qui devait être l’événement de la journée : la deuxième sortie post-Covid de Joe Biden, afin de promouvoir la loi, approuvée par les deux partis, permettant l’investissement de 200 milliards de dollars dans la fabrication de semi-conducteurs aux Etats-Unis.

Le président a signé la loi devant la Maison Blanche. Il n’a pas eu un mot pour la perquisition du FBI.

Sa porte-parole, Karine Jean-Pierre, a affirmé qu’il n’avait pas été prévenu de l’opération.

S’il l’avait été, ont fait remarquer les commentateurs, il n’aurait pas choisi un tel télescopage de « news », alors qu’il espère changer la perception de son bilan, à moins de trois mois des élections de mi-mandat.

La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ANALYSE VIDEO TECHNICO-TACTIQUE : LEÇON BIEN SUE POUR LES RECYCLÉS

jeu Août 11 , 2022
La formation en analyse vidéo technicotactique à l’intention des acteurs du football béninois a été ouverte lundi 08 août 2022 à Cotonou. Pendant quatre (04) jours, une trentaine d’entraineurs sont entretenus par l’expert Sénégalais El-Hadji Abdoulaye Seck sur les outils d’analyse des performances des footballeurs. Les rideaux tombent ce jeudi […]