MONUMENTS ÉRIGÉS À COTONOU : LE PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT APPRÉCIE

Le secrétaire général adjoint du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji, a donné son opinion sur les monuments érigés dans la ville de Cotonou. Cette appréciation a été faite lors de sa conférence organisée le 5 août 2022 à Cotonou.

Le patrimoine culturel béninois s’est enrichi depuis l’inauguration le 30 juillet 2022, des monuments de Bio Guéra, de l’Amazone et celui aux Dévoués. Ils sont le fruit du travail qui se fait depuis quelques années au Bénin, a déclaré le porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji. Ces monuments sont une fierté nationale. Elle s’est remarquée à travers la liesse populaire qui a été manifestée lors de leur inauguration. « Chacun a pu voir comment à l’occasion de ces inaugurations, s’est manifestée partout dans le pays une fierté.
Celle de voir un pays dont l’histoire est remise au bout du jour de la manière la plus positive afin qu’elle parle à chacun de nous ».

Les qualités et vertus dont ces personnages ont fait preuve à travers l’histoire, ne sont pas du passé. Elles sont un héritage commun a-t-il laissé entendre.

L’objectif du gouvernement en décidant de porter au pinacle ces monuments, est de rappeler à chaque Béninois qu’il est héritier de ces valeurs, et que rien ne devait empêcher de les mettre au service de la renaissance du Bénin, a précisé le secrétaire général adjoint du gouvernement.

Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général adjoint du gouvernement

«Une nouvelle dynamique est en cours au Bénin» selon Wilfried Léandre Houngbédji. Par conséquent, le pays n’est plus à l’étape du frémissement et ça bougonne depuis l’avènement du président Patrice Talon, s’est-il réjoui.

Un résultat qu’il met à l’actif de tous les Béninois. Car, il a fallu l’investissement de chacun pour que ces résultats salués par le monde commencent à se faire jour, a-t-il expliqué.

Les efforts consentis ne sont pas vains et commencent déjà à porter leurs fruits.

Et le gouvernement a la ferme conviction que ces fruits seront de plus en plus nombreux, massifs et savoureux pour favoriser la redistribution de tout ce qui aura été engendré pour le compte du pays au profit de l’ensemble des citoyens.

J.Y.S/ La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MONDIAUX DE PÉTANQUE AU BÉNIN : SEPTEMBRE 2023, FINALEMENT CHOISI

mar Août 9 , 2022
La 50ème édition des mondiaux de Pétanque va finalement se dérouler au Bénin en septembre 2023. Ainsi en a annoncé samedi dernier, le président de la confédération africaine des sports boules Idrissou Ibrahima sur Radio Tokpa à Cotonou. L’événement devrait se tenir à Cotonou en décembre 2022, mais a été […]