VIOLENCES À GAZA : ISRAËL A ACCEPTÉ UNE TRÊVE PROPOSÉE PAR L’ÉGYPTE

31 personnes, dont 6 enfants, sont mortes dans la bande de Gaza depuis le début de la flambée de violences entre Israël et le groupe Jihad islamique, selon le ministère de la Santé à Gaza. Un bilan contredit par les autorités israéliennes.

«La situation est très mauvaise»! Le directeur de l’hôpital al-Chifa à Gaza a lancé un cri d’alarme dimanche affirmant que son établissement avait besoin d’urgence de médicaments et d’électricité pour continuer à soigner les Palestiniens blessés dans les frappes israéliennes.

Des blessés arrivent «chaque minute» à l’hôpital al-Chifa, affirme Mohammed Abou Salmiya, le directeur de l’un des plus importants établissements de la ville de Gaza.

Le Jihad islamique palestinien confirme que «des négociations sont en cours au plus haut niveau en vue d’une trêve»
Le puissant Jihad islamique, implanté dans l’enclave palestinienne de Gaza, a confirmé ce dimanche des «négociations en cours au plus haut niveau en vue d’une trêve».

Il n’a pas indiqué s’il l’acceptait ou pas mais averti que «la résistance ne s’arrêtera pas si l’agression et les crimes de l’occupation ne cessent pas».

Le médiateur égyptien a affirmé ce dimanche avoir obtenu l’accord d’Israël pour une trêve avec le Jihad islamique mais dit attendre une réponse du groupe armé palestinien, au 3e jour d’hostilités qui ont tué 31 Palestiniens dont des enfants et des combattants.
Le président de la commission de l’Union africaine (UA) a condamné ce dimanche les «attaques aériennes» israéliennes dans la bande de Gaza alors que l’escalade de violences se poursuit.
«Moussa Faki Mahamat condamne fermement les frappes aériennes continues d’Israël sur Gaza qui ont tué plus de 30 civils palestiniens, dont 6 enfants», indique l’UA dans un communiqué.

«Le fait de cibler des civils ainsi que l’occupation illégale continue des territoires occupés par les forces de sécurité israéliennes constituent une violation flagrante du droit international et compliquent la recherche d’une solution juste et durable», poursuit le texte.

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FIRST AFRIQUE MAG DE CE 9 AOÛT 2022

mar Août 9 , 2022
A LIRE : FINANCEMENT DES PARTIS POLITIQUES : DU CASH, SOURIRE POUR UP, BR ET FCBE MONUMENTS ÉRIGÉS À COTONOU : LE PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT APPRÉCIE KENYA : PRÉSIDENTIELLE, AUX URNES… – – TELECHARGER TOUTE LA PARUTION ICI