UKRAINE : LE PREMIER CHARGEMENT DE CÉRÉALES UKRAINIENNES A ATTEINT LES CÔTES TURQUES

Le premier chargement de céréales ukrainiennes a atteint les côtes turques mardi 02 août

2022. Le cargo Razoni, avait quitté le port d’Odessa lundi 01 août avec 26.527 tonnes de maïs à destination du port libanais de Tripoli.

Le premier chargement autorisé de céréales ukrainiennes depuis le début de la guerre en Ukraine est arrivé mardi 02 août au large de la côte nord d’Istanbul sur la mer Noire. Parti d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine, avec 26.527 tonnes de maïs destinées au Liban, le Razoni, un cargo sous pavillon sierra-léonais, a passé la nuit ancrée au large des côtes de Turquie. Il s’agit de la première exportation autorisée en vertu de l’accord signé le 22 juillet 2022 à Istanbul entre l’Ukraine et la Russie, via une médiation de la Turquie et sous l’égide des Nations unies, pour débloquer les ports ukrainiens et soulager les marchés agricoles. Le bateau sera inspecté ce mercredi par une équipe internationale du Centre de coordination conjointe qui supervise les exportations de céréales ukrainiennes et qui veille également à la stricte application de l’accord signé le 22 juillet entre la Russie, l’Ukraine, la Turquie et les Nations unies.

« Le navire n’entrera pas dans un port d’Istanbul, les inspections seront menées en mer, au mouillage à l’entrée du Bosphore sur la Mer Noire. La presse a été prévenue de rester à l’écart. Les bateaux ne seront pas autorisés à s’approcher du navire. Le Commandement des garde-côtes prendra les mesures nécessaires à cet égard », a mis en garde le ministère de la Défense.

L’accord signé le 22 juillet dernier définit des couloirs maritimes sécurisés depuis trois grands ports de l’oblast (région administrative) d’Odessa : celui de la ville d’Odessa, celui de

Tchernomorsk et celui de Ioujni.

Les trois ports inclus dans l’accord représentent un peu plus de la moitié des exportations de céréales ukrainiennes par voie maritime en 2020-2021.

L’Union européenne et l’Otan ont salué le départ du premier navire et réclamé la mise en œuvre totale de l’accord.

Pour sa part, Moscou a jugé très positif le départ du navire. « Espérons que les accords seront appliqués par toutes les parties et que les mécanismes fonctionneront efficacement», a dit le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Astrid T./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FIRST AFRIQUE MAG DE CE JEUDI 4 AOÛT 2022

jeu Août 4 , 2022
Á LIRE : RECRUTEMENT MILITAIRE 2022 : LES ADMIS MIS EN ROUTE CE JOUR R D C : LE PORTE-PAROLE DE LA MISSION DE L’ONU EXPULSÉ AGE FéBéBOX : PIERRE HINVI, LE NOUVEL HOMME FORT DU RING TÉLÉCHARGER TOUTE LA PARUTION ICI