CÔTE D’IVOIRE : 105 MILLIARDS DE DOLLARS POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT (PND)

59 000 milliards de francs CFA, soit 105 milliards de dollars c’est la somme qu’envisage la Côte d’Ivoire pour la réalisation du plan national de développement (PND). Elle a l’ambition de se hisser au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure d’ici 2030.

Opérer des transformations socio-économiques pour bâtir une Côte d’Ivoire à l’horizon 2030 c’est la vision des gouvernants du pays de Houphouët. Pour le gouvernement ivoirien, le secteur privé a un rôle important dans la réalisation de ce projet gouvernemental. Ce dernier est contenu dans le programme « Une Côte d’Ivoire Solidaire » et va favoriser la création de 8 millions d’emplois pour 19 millions de   personnes en âge de travailler sur 35 millions d’habitants. Il contribuera à réduire le taux de pauvreté en le ramenant de 39% à 20%, à doubler le revenu par habitant sur dix ans (de 1721 à 3440 dollars) et à accroître le taux d’investissement global de 22% à 40%.

Patrick Achi , Premier ministre de la Côte d’Ivoire

Dans la vision 2030 de la Côte d’Ivoire, la transformation structurelle de l’économie occupe une place importante.

“Il nous faut tenir cette dynamique de croissance élevée tout au long de la décennie pour être à la hauteur des ambitions du pays exposées par le chef de l’Etat dans la vision 2030 d’une Côte d’Ivoire solidaire dont l’objectif est de faire de notre nation un pays à revenus intermédiaires de la tranche supérieure Cette formulation macro-économique peut être un peu austère, renvoie à  des objectifs inouïs en terme de progrès économiques sociaux et humains”  selon Patrick Achi , Premier ministre  de la  Côte d’Ivoire.

L’un des secteurs fondamentaux qui va connaître une réorganisation structurelle est celui de l’économie. La côte d’ivoire compte sur son capital humain qui est un atout pour l’atteinte de ces objectifs soit devenir un pays à revenu intermédiaire supérieur à l’horizon 2030. Pour relever cet important défi, chaque citoyen devient un acteur de développement contribuant, par son travail, à la création de richesse. Le capital humain intervient dans les secteurs de l’industrie, de l’agriculture, du tourisme, des mines et hydrocarbures, des TIC et du numérique, des infrastructures…

“Doubler à nouveau le revenu par habitant en dix ans et propulser la majorité des Ivoiriens dans la classe moyenne. Créer plus de 8 millions d’emplois supplémentaires, réduire à moitié le taux de pauvreté pour le ramener à moins de 20% et intégrer des millions d’ivoiriens à la dynamique de progrès. Enfin augmenter l’espérance de vie de 10 ans.” poursuit le Premier ministre de la Côte d’Ivoire Patrick Achi.

Le plan stratégique Côte d’Ivoire solidaire 2030 vise à atteindre une indépendance économique et être classé parmi les pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure et ceci sous le management du président ivoirien Alassane Ouattara. Ledit plan d’ici 2030 va placer le bien-être du citoyen au cœur de l’action gouvernementale.

Ariane S.A./La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

UKRAINE : LE PREMIER CHARGEMENT DE CÉRÉALES UKRAINIENNES A ATTEINT LES CÔTES TURQUES

mer Août 3 , 2022
Le premier chargement de céréales ukrainiennes a atteint les côtes turques mardi 02 août 2022. Le cargo Razoni, avait quitté le port d’Odessa lundi 01 août avec 26.527 tonnes de maïs à destination du port libanais de Tripoli. Le premier chargement autorisé de céréales ukrainiennes depuis le début de la […]