PROJET OCRI : L’ACCORD DE FINANCEMENT SCELLÉ

L’accord de financement du projet Initiative pour la résilience climatique du bassin de l’Ouémé (OCRI), a été signé jeudi 21 juillet 2022 à Cotonou, entre la FAO et le Fonds vert pour le climat. La cérémonie a été présidée par ministre du Cadre de vie et du développement durable José Tonato.

Le projet Initiative pour la résilience climatique du bassin de l’Ouémé (OCRI) entre dans sa phase active. Plus de doute sur la matérialisation de ce projet d’envergure avec la signature de l’accord de financement le 21 juillet au ministère du Cadre de vie et du développement durable.

Initié par le ministère du Cadre de vie et du développement durable, son coût global est de 35 millions de dollars dont 18 millions de dollars US du Fonds vert pour le climat.  Ce projet vient consolider les efforts du gouvernement dans la construction de la résilience des systèmes naturels et humains face aux effets néfastes du changement climatique. D’une durée de six (06) ans, le projet OCRI couvre les communes de Zogbodomey, Zangnanado, Glazoué, Djougou et Copargo.

Sa mise en œuvre permettra de réduire la vulnérabilité de 330.000 petits exploitants agricoles et d’environ 95.000 hectares d’écosystème exposés aux perturbations, aux effets des changements climatiques et aux évènements météorologiques extrêmes dans le Haut et Moyen bassin de l’Ouémé.

Le ministre José Tonato a exprimé sa reconnaissance à « tous ceux qui ont contribué à l’atteinte de ce résultat au bénéfice des communautés vulnérables du bassin de l’Ouémé ». Il a également rassuré les partenaires impliqués dans la réalisation de ce projet que « les processus dans l’opérationnalisation de toutes les étapes prévues à cet effet, seront d’un suivi exemplaire pour un inévitable succès ».

La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

LIGNE FERROVIAIRE COTONOU-NIAMEY : CONTRATS BOLLORÉ ET CIE RESILIÉS

lun Juil 25 , 2022
Signature du protocole relatif à la résiliation conventionnelle des contrats portant sur la ligne ferroviaire Bénin Niger. L’acte a été posé vendredi 22 juillet 2022 à Niamey par les autorités béninoises et nigériennes présidées par le premier ministre du Niger. Le Bénin et le Niger ont mis fin au contrat […]