UKRAINE : DES MISSILES TIRÉS SUR LE PORT D’ODESSA, MOSCOU NIE TOUTE IMPLICATION

Selon l’armée ukrainienne, la Russie a bombardé le port d’Odessa samedi, au lendemain de la signature d’un accord entre Moscou et Kiev censé permettre la réouverture des ports de la mer Noire pour la reprise des exportations de céréales.

Plusieurs blessés dans les frappes sur Odessa, selon le gouverneur

Les frappes de missiles russes samedi sur le port de la ville d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine, ont fait des blessés, a annoncé le gouverneur de la région, sans préciser leur nombre. « Malheureusement, quelques personnes sont blessées. Les infrastructures portuaires sont endommagées », a déclaré Maksym Martchenko, dans un message vidéo diffusé sur les réseaux sociaux.

Londres condamne l’attaque « épouvantable » du port d’Odessa

Le Royaume-Uni a condamné samedi l’attaque « absolument épouvantable » contre le port ukrainien d’Odessa. « Il est absolument épouvantable qu’un jour seulement après cet accord » pour autoriser la reprise des exportations de céréales à travers la mer Noire, le président russe « Vladimir Poutine ait lancé une attaque complètement injustifiée contre Odessa », a déclaré la ministre des affaires étrangères britannique, Liz Truss.

« Cela montre que l’on ne peut pas se fier à un mot de ce qu’il dit, a-t-elle ajouté lors d’un déplacement dans le cadre de sa campagne pour succéder au premier ministre Boris Johnson. Nous devons travailler urgemment avec nos partenaires internationaux pour trouver un autre moyen de faire sortir les céréales d’Ukraine sans impliquer la Russie et ses promesses non tenues. »

Les membres du Parti conservateur britannique doivent voter le 5 septembre pour désigner qui, de Mme Truss ou de l’ex-ministre des finances Rishi Sunak, sera le prochain chef du gouvernement du pays.

Source : LE MONDE

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

INTER : CRISE POLITIQUE EN ITALIE

sam Juil 23 , 2022
Si l’extrême droite est élue, il peut y avoir un « risque de contagion » dans l’UE DECRYPTAGE  Après la démission du Premier ministre italien, Mario Draghi, l’Assemblée a été dissoute par le président, provoquant des élections législatives anticipées qui laissent présager une accession au pouvoir des partis les plus à droite […]

First Afrique