VIOLENCES CONJUGALES : UN DÉPUTÉ AU CENTRE D’UNE GROSSE AFFAIRE

Une affaire de violences conjugales impliquant un député suppléant ivoirien, dont l’identité n’a pas été révélée, portée devant La Ligue ivoirienne des droits des femmes.

La victime dame BE a saisi la Ligue pour des faits de violences physiques et morales qu’elle subissait de la part de son concubin, rapporte un communiqué.

Les faits sont rapportés par la Ligue ivoirienne des droits des femmes dans un communiqué publié le mardi 5 juillet 2022. Selon la note, dame BE, qui partage la vie d’un député suppléant ivoirien, est victimes de violences conjugales. Elle subit des violences physiques et morales de la part de son concubin.

On apprend que la victime s’est rendue au commissariat du 22e arrondissement le 6 juin 2022 pour porter plainte. Contre toute attente, le mis en cause refuse de se présenter au commissariat le 1er juillet 2022.

Le parlementaire va jusqu’à narguer la victime en ces termes : «Tu dois cesser avec ta plainte car ça n’aboutira nulle part vu mon statut». Il n’a pas manqué de se rendre au domicile de la plaignante par effraction.

À la suite de ces propos, dame BE décide de se rapprocher de la Ligue ivoirienne des droits des femmes. Ainsi, le 1er juillet 2022, elle porte l’affaire devant la Ligue. Il faut noter qu’elle est régulièrement battue depuis un an. La pauvre dame a même été hospitalisée le 6 juin 2022 après une bastonnade.

Devant cette situation et l’attitude du mis en cause vis-à-vis de l’institution judiciaire, la Ligue ivoirienne des droits des femmes a saisi le parquet afin que justice soit faite, confirme Okri Marie-Paule, la chargée des interventions sociales.

La Ligue Ivoirienne des droits des femmes, également appelée La Ligue, est un réseau féministe créé par des jeunes femmes engagées dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles envers les femmes.

K. Richard Kouassi

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FirstAfriqueMag du lundi 18 juillet 2022

lun Juil 18 , 2022
DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE À LA TÊTE DE L’UPDJOGBÉNOU CONSTRUIT SON ASCENSION POLITIQUEJoseph Djogbénou est le nouveau président du parti Union progressiste (IP) depuis samedi 16 juillet 2022. C’est son nouvel ancrage après son départ de la Cour constitutionnelle. SPORTABSENTE AU CHAMPIONNAT DU MONDE, ODILE AHOUANWANOU SE DIT TRÈS AT-TRISTÉELa […]