CONSTRUCTION D’UNE CENTRALE THERMIQUE DE 41MW À MARIA-GLETA

LA CONVENTION DE CONCESSION SIGNÉE PAR LE MINISTRE HOUSSOU

Le ministre de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou, a procédé jeudi 16 juin 2022, à la signature de la convention de concession avec Genesis Energy Holding, du projet de construction en BOOT d’une centrale thermique à cycle combiné de 41 MW à Maria Gléta. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre d’Etat, chargé de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni.

La convention de concession signée jeudi 16 juin 2022, porte sur une durée de vingt (20) ans et le coût du projet est estimé à 30 milliards de francs CFA. Le délai contractuel de construction de la centrale thermique est de dix-huit (18) mois . L’aboutissement de ce projet, est le fruit de plusieurs négociations. Ce projet cher au gouvernement, entre dans le cadre de la modernisation et de l’extension de la filière thermique pour une plus grande indépendance énergétique à un coût compétitif. Un fait historique en ce qui concerne le développement des capacités de production d’électricité du Bénin par un producteur indépendant.

C’est l’aboutissement d’un travail exaltant, réalisé conjointement par nos départements ministériels avec l’équipe de Genesis Energy Holding, a fait savoir le ministre de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou. L’aboutissement de ce projet à travers la signature de cette convention, est une belle illustration de l’engagement et la détermination du chef de l’État pour l’autonomie énergétique du Bénin, a martelé le patron de l’Énergie béninoise. Dans son programme de société, le Président Patrice Talon, a clairement affiché son ambition d’engager des réformes profondes pour impulser une nouvelle dynamique dans le pays, a-t-il rappelé.


Dans le secteur de l’énergie, socle du développement, la stratégie nationale de développement repose sur des actions concrètes, à court, moyen et long termes dont celles relatives à l’accroissement des capacités propres de production pour garantir l’autonomie énergétique.


S’inscrivant dans cette stratégie, le deuxième Programme d’actions du Gouvernement (PAG2) , tout comme le PAG 1, a accordé la priorité au secteur de l’énergie, a réitéré Dona Jean-Claude Houssou. Des réformes profondes et audacieuses ont été opérées pour permettre de rendre plus attractifs aux investissements privés ce secteur très stratégique et éminemment capitalistique. Il s’agit notamment de la loi n° 2020-05 du 1er avril 2020 portant Code de l’Electricité en République du Bénin, la loi n° 2016-24 du 28 juin 2017 portant cadre juridique du partenariat public-privé en République du Bénin.


L’Autorité de régulation de l’électricité (ARE) , qui a été au cœur de évolution de ce projet qui date de plusieurs années, a joué un rôle majeur, a souligné le ministre. L’ARE a en effet, veillé à ce que la filière thermique assure un accès compétitif à l’électricité et que l’équilibre financier du secteur dans son ensemble soit garanti.
Dona Jean-Claude Houssou rassure de sa disponibilité, celle de son cabinet et de l’ensemble des acteurs du ministère de l’énergie impliqués dans la mise en œuvre de ce projet, à travailler pour l’atteinte dans les meilleurs délais des résultats attendus.

Jacob Y../ La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

JOURNÉE MONDIALE DES RÉFUGIÉS : Le Bénin prend date et promet…

mer Juin 22 , 2022
La communauté internationale a célébré ce 20 juin la journée mondiale des réfugiés. A l’instar des autres pays du monde entier, le Bénin n’est pas resté en marge de l’événement. Les manifestations officielles entrant dans ce cadre ont eu lieu mardi 21 juin 2022 au chant d’oiseau de Cotonou. La […]