SECTEUR DE L’ÉNERGIE AU BÉNIN, LE MINISTRE HOUSSOU DRESSE UN BILAN GLORIEUX

La révolution énergétique n’est plus anecdotique au Bénin depuis l’avènement du président Talon. Les actions entreprises ont dans leur ensemble, fortement impacté tout le système électrique béninois, selon Dona Jean-Claude Houssou.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2016, le président Patrice Talon a donné priorité au secteur de l’Energie avec des investissements jamais égalés depuis 1960, a fait savoir le ministre de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou, sur la télévision nationale le 7 juin 2022.  De la production à la distribution en passant le transport, l’ensemble du système électrique du Bénin a été touché par les nombreuses actions menées par le gouvernement depuis son avènement. Ces actions urgentes sans commune mesure, ont permis dans un premier temps de gagner le pari de mettre à disposition des Béninois, de l’énergie électrique, a déclaré le ministre Houssou. Il s’agit de la réhabilitation des centrales électriques de Porto-Novo, Parakou et Natitingou pour une capacité de 30 Mégawatts, la construction des infrastructures majeures de production d’électricité notamment Maria-Gléta 1, inaugurée en août 2019.

Le Programme d’action du gouvernement 1 (PAG 1), avait consacré 4 projets phares au secteur de l’Énergie. Le premier projet consistait à « augmenter la capacité de production énergétique propre au Bénin qui était de zéro mégawatts”, a rappelé Dona Jean-Claude Houssou. Le deuxième est l’engagement à donner aux énergies renouvelables dont le Bénin ne disposait ni d’orientations encore moins de politiques nationales de développement de celles-ci. Le troisième était la restructuration de la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE) et le quatrième projet, est la maîtrise et l’efficacité énergétique. Ces quatre projets phares ont bénéficié d’un budget extraordinaire, a confié le ministre de l’Énergie. «  niveau d’investissement réalisé, est de loin la somme de tous les investissements réalisés pour ce secteur pendant les trois précédents quinquennats».  Ce qui prouve le niveau d’engagement et de détermination du gouvernement sur ce secteur, a justifié Dona Jean-Claude Houssou.  Les actions à court, moyen et long terme, permettent désormais d’avoir une vision claire pour ce secteur éminemment « stratégique et capitalistique ».

Grâce au président Patrice Talon, le Bénin est passé de zéro mégawatts en 2016, à 160 mégawatts aujourd’hui, s’est félicité Dona Jean-Claude Houssou.  Ce qui permet à notre pays d’être à environ 60% de son autonomie énergétique, a-t-il affirmé.

Au niveau du réseau électrique béninois, un travail impeccable a été réalisé, a déclaré le patron de l’Énergie béninoise. Le Bénin est passé de 1073 Km de réseau de haute tension à 1800 Km en 2020, soit un bond de 63%, selon Dona Jean-Claude Houssou.

Ce bilan n’est pas exhaustif. Et le Programme d’action du gouvernement 2 (PAG 2), fait encore la part belle au secteur de l’Énergie. 36 projets lui sont consacrés pour ce second mandat du chef de l’État.

Jacob Y / La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CONSTRUCTION D'UNE CENTRALE THERMIQUE DE 41MW À MARIA-GLETA

ven Juin 17 , 2022
LA CONVENTION DE CONCESSION SIGNÉE PAR LE MINISTRE HOUSSOU Le ministre de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou, a procédé jeudi 16 juin 2022, à la signature de la convention de concession avec Genesis Energy Holding, du projet de construction en BOOT d’une centrale thermique à cycle combiné de 41 MW à […]