DÉFIS FACE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES, LE PAVICC DOTE LES COMMUNES DE MATÉRIELS

Le Programme d’adaptation des villes aux changements climatiques (PAVICC) a procédé vendredi 27 mai 2022 à la remise des matériels roulants et des matériels informatiques aux communes bénéficiaires. La cérémonie a eu lieu au ministère de l’environnement du cadre de vie et du développement durable en présence du ministre Didier José Tonato, des secrétaires exécutifs des quatre communes concernées et des partenaires financiers.

Le Bénin fait aujourd’hui face à des questions environnementales cruciales telles que les inondations, les déchets solides et liquides non traités, la pollution de l’air etc. En face de ces problèmes de nature à compromettre les efforts consentis ces dernières années en faveur du développement des villes, le Bénin à travers le ministère du développement du cadre de vie et du développement durable met en exécution le Programme d’adaptation des villes aux changements climatiques (PAVICC) dans quatre villes, Comè, Bohicon, Cotonou et Sèmè-Kpodji. Le programme a pour vocation de répondre à deux défis majeurs auxquels fait face le Bénin, selon le Directeur général du développement urbain (DGDU) Ghislain Comlan Hounnou au ministère de l’environnement. Il s’agit d’une part « de la croissance urbaine avec près de 50% de population qui vit dans les villes et la nécessité d’aménagement du territoire qui en résulte » et d’autre part « de l’influence des changements climatiques à laquelle le pays est particulièrement sensible ».

L’objectif général du Programme d’adaptation des villes aux changements climatiques (PAVICC) est d’accroître la capacité d’adaptation aux changements climatiques des villes béninoises et de renforcer les capacités des différents acteurs municipaux et centraux en charge du développement urbain durable identifié au niveau des communes et ministère. Dans son exécution, le PAVICC comporte trois composantes majeures orientées sur trois axes : « Une démarche de planification urbaine, un financement d’investissement prioritaire dans les quatre villes pour accroître le niveau de résilience des territoires urbains face aux effets des changements climatiques et enfin un processus d’amélioration de la gouvernance locale en matière de planification et gestion urbaine intégrant les enjeux climatiques », a précisé le DGDU Ghislain Comlan Hounnou.

Au titre de cette 3ème composante à laquelle s’est consacrée la cérémonie du vendredi 27 mai 2022 au ministère du cadre de vie et du développement durable, les quatre communes bénéficiaires du PAVICC ont acquis chacune un lot de matériels constitué d’un véhicule Pick-up 4×4, une moto homme tout terrain, dix (10) ordinateurs portatifs, un (01) scanner et un (01) serveur dont le coût global est estimé à 145 millions FCFA hors taxe.

Le projet PAVICC est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) notamment dans la mise en œuvre d’un certain nombre de projets de planification urbaine, de préparation de schéma directeur d’aménagement urbain, du plan de développement communal en ligne de mire avec le renforcement des capacités des communes. Aux dires du directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) près le Bénin Jérôme Bertrand Hardy, la remise de ces matériels informatiques et roulants est, par ailleurs, « la concrétisation de l’ambition forte du PAVICC qui est de permettre aux quatre municipalités appuyées de reprendre leur destin en main ». Autrement, cette cérémonie de remise est la preuve de toute réalisation déjà faite en matière d’assistance technique, de formation de renforcement de capacités, d’appui à l’organisation, et bien d’autres pour le changement des communes.

C’est tout heureux que le ministre de l’environnement du cadre de vie et du développement durable a présidé cette cérémonie qui pour lui est une phase concrète du Programme d’adaptation des villes aux changements climatiques (PAVICC).  « Il était important pour nous que les populations perçoivent l’intérêt de tout ce que nous faisons en terme d’initiation, d’étude (pour les changements climatiques ndlr) », a fait savoir Didier José Tonato. Aussi, a-t-il souligné, les villes et territoires durables occupent une place de choix dans le Programme d’action du gouvernement (PAG) depuis sa première phase à travers le volet de son département ministériel.  C’est dans cet ordre d’idée que le ministre Didier José Tonato a affirmé qu’« à partir de ce qui se fait au PAVICC, nous pourrions de façon plus dupliquée, au niveau des autres villes qui ne sont pas concernées de vivre l’expérience que nous sommes en train de faire avec les communes de Comè, de Bohicon, de Cotonou et de Sèmè-Kpodji ». A travers ce programme, l’urgence à faire selon le ministre Didier José Tonato est la réalisation des infrastructures, la construction des caniveaux, l’aménagement des places que « de conduire une planification dans le contexte du climat, de construire une gouvernance résiliente et surtout de la maintenir sur la durée ».

Au nom des maires bénéficiaires, Luc Sètondji Atrokpo de la mairie de Cotonou a reconnu l’importance de ce projet de manière à assurer la mobilité urbaine en toute saison notamment dans les villes à risques d’inondation. Aussi, l’autorité municipale a promis qu’un bon usage des matériels se fera pour que dans les mois à venir, les effets de ce programme « innovateur » soient constatés.

En outre, il faut ajouter que ces communes vont bénéficier de l’appui de l’assistance technique du PAVICC à travers la Société française leader dans le conseil et l’assistance technique au développement économique et social durable (SOFRECO) et d’autres actions de renforcement de capacités en cours d’initiation.

Séverin A./La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

AN 1 DU SECOND QUINQUENNAT DU PRÉSIDENT TALON, HOUNGBEDJI DRESSE UN BILAN ENTHOUSIASTE

mar Mai 31 , 2022
L’An 1 du second mandat du président Patrice Talon, a été marqué par un contenu social, conformément à la promesse du chef de l’État lors de son investiture.  C’est ce qu’a laissé entendre le porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji, lors d’un entretien dimanche 29 mai 2022 sur la télévision […]