LÉGISLATIVES DE JANVIER 2023 : LE MÉDIATEUR DE LA RÉPUBLIQUE INITIE UN DIALOGUE AVEC LES PARTIS POLITIQUES

Le Médiateur de la République Pascal Essou, poursuit son action dans le cadre du dialogue socio-politique au Bénin. Il a initié un  dialogue politique qui démarre lundi 25 avril 2022 à Grand -Popo. L’objectif de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre des législatives de janvier 2023, est  de recueillir les propositions des formations politiques  pour une organisation pacifique et participative des élections législatives du 08 janvier 2023.

Pascal Essou, Médiateur de la République

La classe politique béninoise s’apprête pour les élections législatives de janvier 2023. Et les institutions de la République joue chacune sa partition pour des élections paisibles et participatives. Dans le cadre de ces préparatifs,  que les partis politiques sont invités à un dialogue politique le 25 avril 2022. Ils sont conviés par le Médiateur de la République Pascal Essou, à travers la lettre n°54/Mr/Dc/Sg/Cm-p/S en date du 02 avril 2022 du Médiateur de la République avec pour objet « Invitation à la rencontre des partis politiques avec le Médiateur de la République ». A en croire la correspondance du Médiateur de la République, chaque formation politique  doit se faire représenter par cinq (05) membres à cette concertation qui va se tenir à Grand -Popo dans le département du Mono. Dans sa lettre, le Médiateur de la République informe qu’il conduisait un dialogue politique depuis quelques mois et que la présente invitation a pour objectif de recueillir les propositions des formations politiques, dans le cadre d’une organisation pacifique des élections législatives de janvier 2023.  La rencontre qui s’ouvre le 25 avril 2022, va durer jusqu’au 05 mai 2022.  En optant pour cette démarche conciliante  à l’orée des législatives de 2023, le Médiateur de la République entend éviter les tensions politiques ayant marqué les précédentes consultations électorales. Cette rencontre s’avère alors une occasion pour les  partis politiques, de soumettre leurs propositions au Médiateur de la République afin d’anticiper sur d’éventuels problèmes et trouver des réponses adéquates pour des législatives apaisées.

Pascal Essou joue sa partition

En fonction depuis mai 2021, le Médiateur de la République  joue pleinement son rôle  comme lui confèrent ses attributions.

Institué par la loi, le Médiateur de la République joue le rôle principal d’intercesseur gracieux entre les administrés et l’administration publique. Il reçoit les griefs des citoyens relatifs au fonctionnement des administrations centrales de l’État, des collectivités décentralisées et des établissements publics, les étudie afin de proposer des solutions équitables.

Il suggère au chef de l’État des propositions tendant au fonctionnement normal et à l’efficience des services publics. Il contribue également de façon générale, à l’amélioration de l’État de droit et de la gouvernance administrative.

Jacob Y. / First Afrique TvMag

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CÔTE D'IVOIRE: TIÉMOKO MEYLIET KONÉ NOMMÉ VICE-PRÉSIDENT.

mer Avr 20 , 2022
Le banquier central Tiémoko Meyliet Koné a été nommé ce mardi 19 avril 2022 nouveau vice-président par le chef de l’État Alassane Ouattara. Dans le même temps, le Premier ministre Patrick Achi a été reconduit dans ses fonctions. Ces différentes nominations ont été prononcées lors du discours tenu par le […]