RENFORCEMENT DU LIBRE-ÉCHANGE DANS LE COMMERCE TRANSFRONTALIER

LE PRÉSIDENT GBIAN Y VOIT UN ATOUT MAJEUR POUR LE DÉVELOPPEMENT SOCIOÉCONOMIQUE AFRICAIN

La Confédération nationale des employeurs du Bénin (CONEB) a organisé ce mardi 12 avril 2022, à Cotonou, un atelier sur le commerce transfrontalier entre six pays de libre-échange en Afrique de l’ouest. Pour lancer les travaux dudit atelier, le président du Conseil économique et social (CES), Tabe Gbian a salué l’aspect majeur de l’économie et du paysage social en Afrique.

Selon le président du Conseil économique et social (CES), la principale caractéristique du commerce en Afrique est la présence de convois de commerçants qui traversent régulièrement les frontières pour échanger des biens et des services. Cela dénote l’importance majeure économique du commerce transfrontalier pour le continent car, à en croire le président Tabe Gbian, « selon certaines estimations, il représente entre 20 et 75 pour cent du commerce intra régional total».

Au total, six pays de libre-échange en Afrique de l’ouest prennent part à cet atelier : Bénin, Ghana, Togo, Côte-d’Ivoire, Nigéria et Burkina -Faso. Envisager donc une réflexion commune à travers cet atelier sur le commerce transfrontalier à petite échelle et d’État de droit, ses enjeux et perspectives pour la consolidation des efforts de promotion n’est que pour le président du CES un  « porteur d’heureuses perspectives ».

Si l’objectif de cet atelier est de renforcer l’inclusion, la promotion et la protection des petits commerçants transfrontaliers par le respect de l’État de droit, le commerce transfrontalier est tout de même important pour les économies, que les États concernés ont prévu des mécanismes pour en faciliter la promotion, a estimé le président Tabe Gbian. Aussi, a-il ajouté, « Au Bénin, plusieurs batteries de mesures prévues dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG) sont mises en œuvre pour promouvoir le commerce extérieur en général, et faciliter le petit commerce transfrontalier en particulier ».

Le président du Conseil économique social Tabe Gbian, a également fait savoir qu’il reste persuader que les différentes recommandations auxquelles les participants de cet atelier vont parvenir à l’issue des travaux aideront sans doute à améliorer la mise en œuvre des réformes des États dans le secteur du commerce transfrontalier.

Sévérin Adéwalé / La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ATELIER SUR LE RENFORCEMENT DU LIBRE-ÉCHANGE DANS LE COMMERCE TRANSFRONTALIER. «... UN INTÉRÊT PARTICULIER POUR LE BÉNIN», DIXIT ALBIN FELIHO

mar Avr 12 , 2022
Un atelier sur le commerce transfrontalier organisé par la Confédération nationale des employeurs du Bénin (CONEB) a eu lieu ce mardi 12 avril 2022 à l’hôtel Sun Beach de Cotonou. L’atelier a réuni six pays de libre-échange en Afrique de l’ouest et s’inscrit comme une sorte d’étape par rapport à […]