ACTE 4 DES MEDIAS AU CŒUR DU SYSTEME ÉLECTRIQUE : LE MINISTRE HOUSSOU PRESENTE REALISATIONS ET PROJETS ENERGETIQUES DU PAG 1 ET 2

Le ministre de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou a outillé ce mercredi 6 avril 2022 les acteurs des médias sur les questions énergétiques.  C’est à la faveur  de l’initiative «Acte 4 des médias au cœur du système électrique» qui a réuni professionnels des médias, acteurs et spécialistes du secteur de l’énergie à  Bénin Royal hôtel de Cotonou. 

 La semaine de l’Énergie électrique se poursuit sur tout le territoire béninois. La troisième journée a été marquée par la causerie-débat présidée par le ministre de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou. L’objectif visé à travers cette initiative du ministre  Houssou, est de renforcer les capacités des hommes des médias en système électrique.  Au cours de cette séance qui a connu la participation de plusieurs acteurs des médias béninois, l’autorité ministérielle a d’abord passé au peigne fin les réalisations du Programme d’action du gouvernement du premier quinquennat du président Patrice Talon (PAG 1) avant de présenter les projets contenus dans le PAG 2 du second quinquennat.

Le développement de tout pays passe impérativement par le développement du secteur électrique a confié le patron de l’Énergie béninoise. Et tout ce qui se fait depuis 2016 au Bénin est à l’image de l’engagement du président Patrice Talon et son gouvernement a déclaré Dona Jean-Claude Houssou.

Procédant à la présentation des résultats du PAG 1 dans le secteur de l’Énergie, le ministre a rappelé que 4 principaux projets étaient inscrits dans le PAG 1 du premier quinquennat. Le niveau d’engagement et la vision du président Talon dans le secteur de l’Énergie est sans précédent a fait savoir Dona Jean-Claude Houssou. Et cela se justifie par le fait que le niveau d’investissement consenti durant les cinq dernières années est de loin supérieur à la somme des investissements des trois précédents gouvernements a martelé l’autorité ministérielle.

Des investissements grâce auxquels les résultats probants ont été obtenus. Le ministre illustre ses propos par la fin des délestages au Bénin.

Les 4 projets du PAG 1 sont aujourd’hui une réalité avec la modernisation de la capacité de production, le développement des énergies renouvelables, la restructuration de la SBEE avec son réseau de distribution et la maîtrise de l’énergie et de l’efficacité énergétique.

Projets du PAG 2 dans le secteur de l’Énergie

Sur les 342 projets qui constituent le  PAG 2, 36 sont  du ministère de l’Énergie soit près de 11% des projets du PAG 2.

L’ambition du président Patrice Talon est de tout faire pour que l’effectivité énergétique soit au rendez-vous de l’industrialisation du Bénin source majeure de création de valeurs. Le Bénin doit être un  pays attrayant et incitatif d’investissements ambitionne le gouvernement du président Talon. Ainsi le ministère de l’Énergie envisage passer de 36,45% à 44,40 de taux d’accès à l’électricité au Bénin à fin 2026.  Pour ce faire, le ministère de l’Énergie a élaboré dix projets qui sont entre autres, la construction d’une centrale thermique de 143 MW, la  construction de cinq centrales solaires cumulant 100 MWK, le projet d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique, le projet d’électrification de 750 infrastructures socio-communautaires.

Des projets qui ne se réaliseront pas  sans réformes a laissé entendre le ministre de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou. Ces réformes concernent la mise en place d’un opérateur de transport d’électricité, la  mise en place d’un instrument de financement des ENR, la restructuration du Contrelec et l’instauration d’un protocole d’efficacité énergétique et de sécurité électrique dans les bâtiments et installations publiques.

Nous avons un projet emblématique qui est le Programme d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique dont une seule composante (la composante Vinci qui est 326 millions d’euros soit un peu plus de 200 milliards FCFA), plus que la somme des investissements de la Communauté électrique depuis sa création en 1968, a confié le ministre Dona Jean-Claude Houssou.

LA RÉDACTION

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ATELIER SUR L'ÉTAT DES LIEUX DE LA TECHNOLOGIE DE BIODIGESTEURS AU BÉNIN : L'ABERME PROCÈDE AU BILAN

jeu Avr 7 , 2022
La deuxième édition de la semaine de l’énergie électrique a abordé ce jeudi 07 avril 2022 son quatrième jour. Les réflexions sont axées sur l’état des lieux de la technologie de bio-digesteurs au Bénin qu’a en charge l’ABERME.  L’atelier se déroule en présence de plusieurs acteurs de l’énergie béninoise avec […]