LE MALI 1ER PAYS Á PRODUIRE DU LITHIUM EN AFRIQUE DE L’OUEST

Est-ce un autre secteur ?

Non, c’est le même secteur minier mais vers un sous-sol aussi riche se rapprochant de l’or pour ne pas dire l’Or vert des siècles dans l’évolution des véhicules ou engins électriques.

Le Mali pourrait devenir un incontournable pays producteur de lithium dans les années à venir.

La décision finale d’investissement pour le projet de lithium de Goulamina (situé à #Bougouni au sud du Mali, à environ 150 km de la capitale) détenu par l’australien #Firefinch et le chinois #ganfenglithium, a été approuvé ce 4 janvier. Les conseils d’administration des deux compagnies ont jugé ce projet  » extrêmement satisfaisante  » à l’issue des études de faisabilité qui ont fait ressorti un bon niveau de rentabilité.

Présentée comme l’un des plus grands gisements non exploités au monde avec un potentiel de 1,57 millions de tonnes de minerais, la mine à ciel ouvert s’étend sur 100 km2.

D’une durée de vie estimée à 21 ans, la mine qui devrait entrer en production en 2023 et positionner le #Mali comme le premier producteur de lithium en Afrique de l’Ouest et l’un des principaux sur le continent aux côtés du Zimbabwe qui fait figure de leader en Afrique avec un volume de 1 200 tonnes produits en 2019.

Très recherché pour sa capacité à conserver l’énergie électrique, le lithium est un  » métal star  » de la transition énergétique pour son rôle crucial dans la production de batteries pour voitures électriques. Il est appelé à devenir un produit de plus en plus stratégique sur un marché mondial où les grands constructeurs projettent de mettre fin à la production de voitures thermiques en 2035, soit dans moins de 15 ans.

Rappelons que sous réserve de la mise en place de la coentreprise entre les deux sociétés et d’une décision finale d’investissement positive d’ici la fin de l’année, la mine de lithium Goulamina devrait entrer en production en 2023. Selon l’étude de faisabilité, elle peut produire 436 000 tonnes de concentré de spodumène pendant 23 ans au moins, rapportant 7,67 milliards $..

Par #Olivia_Yao

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MALI : RUSSIE ET CHINE BLOQUENT Á L’ONU UN TEXTE SOUTENANT LES SANCTIONS DE LA CEDEAO

mer Jan 12 , 2022
PRESSION. Proposé par la France, ce texte visait à obtenir une position unie du Conseil à l’égard des militaires à la tête du Mali, dans le sillage de la Cedeao. La Russie et la Chine ont bloqué mardi, selon des diplomates, l’adoption d’un texte du Conseil de sécurité de l’ONU soutenant les sanctions décidées par […]
First Afrique Tv