COVID-19 AU BÉNIN: BONNE NOUVELLE POUR LES ACTEURS ET AMATEURS DU SECTEUR CULTUREL

Le gouvernement de la rupture, par le biais du Comité interministériel de la gestion de la crise sanitaire Covid-19 a procédé à la levée de la mesure de suspension des manifestations culturelles et festives. C’est à travers un communiqué en date du 16 décembre 2021, que l’information a été rendue publique. Les acteurs et amateur des activités culturelles peuvent désormais pousser un ouf de soulagement. Selon les explications du Comité, cette décision fait suite à la diminution du nombre de nouveaux cas positifs à la Covid-19 et de l’amélioration de la couverture vaccinale. Mais, tous ceux qui voudront organiser des événements culturels doivent chercher comme il est de coutume, les autorisations requises « dont celle du ministère de la santé ».

De plus, le déroulement de ces manifestations culturelles doit « se faire dans le strict respect des mesures de prévention recommandées notamment l’exigence d’un pass vaccinal ou d’un test PCR de moins de 48 heures ». Rappelons que, suite à l’augmentation excessive des cas de contamination, le Comité interministériel de  gestion de la crise sanitaire COVID-19 avait décidé de la suspension de toutes les manifestations culturelles et festives sur toute l’étendue du territoire national à partir du mercredi 25 août 2021.

Cette suspension est la conclusion issue de la séance de concertation tenue mardi 24 août 2021 avec les promoteurs des évènements culturels.

La rédaction/First Afrique TvMag

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

SÉNÉGAL: L'ISS ABORDE LE MANQUE DE SÉCURITÉ A LA FRONTIÈRE MALIENNE DANS UN RAPPORT

ven Déc 17 , 2021
La présence des Groupes Extrémistes  sur le continent africain et plus dans le Sahel, a amené plusieurs pays frontaliers à ces zones à renforcer la sécurité au niveau de leur frontière. Dans un contexte régional troublé, le Sénégal est jusqu’ici épargné par les attaques terroristes. Mais un nouveau rapport pointe […]