Guinée-Tunisie : Rapatriement du corps de Sylla , violée et droguée par des médecins

L’émotion est toujours aussi vive en Guinée quatre jours après la mort M’mah Sylla. Elle avait été transférée à Tunis pour y être soignée, après avoir subi des violences sexuelles et médicales dans une clinique privée de Conakry.

Agée de 25 ans, M’mah Sylla est décédée le 20 novembre 2021 à Tunis où elle avait été évacuée quelques jours après avoir été droguée et violée par des médecins à Conakry.

« Nous avons le regret d’annoncer que notre combattante M’mah Sylla, la jeune fille qui a été victime de viol par des médecins et ensuite opérée par ces derniers pour la faire avorter, est décédée à Tunis après une 7ᵉ opération qu’elle a subie cette semaine. » a indiqué le communiqué de l’ONG « Mon enfant, c’est ma vie ».

Le gouvernement promet que justice sera faite. M’mah Sylla sera inhumée ce mercredi 24 novembre 2021.

La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

AU BURKINA FASO, LES VIOLENCES DJIHADISTES ÉBRANLENT LE POUVOIR

mer Nov 24 , 2021
Les appels à la démission du président Roch Marc Christian Kaboré, incapable d’endiguer les attaques qui ont fait 2 000 morts en six ans, se multiplient. Une foule s’amasse devant une dizaine de trous creusés dans la terre ocre d’un grand terrain brûlé par le soleil. En arrière-plan, des centaines de […]
First Afrique Tv