BÉNIN : COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE RÉPUBLICAINE

COMMUNIQUÉ

Il nous a été donné de constater que certains fonctionnaires de police dans l’exercice de leur service ordinaire ( patrouille, visite de secteur, sécurisation et contrôle routier…) se permettent de fouiller les téléphones des personnes sans aucune raison. Le DGPR rappelle que la fouille du téléphone portable d’un individu est réglementée par une enquête judiciaire, car il contient des informations à caractère personnel et des informations sur la vie privée des citoyens.
Il est donc demandé aux commandants d’unités de veiller au respect de la vie privée des usagers.
En conséquence, il rappelle aux FPR frileux de cette vilaine pratique de changer de fusil d’épaule.
En tout état de cause, le DGPR ne tolérera pas cette déviance qui ouvre la voie au rançonnement de diverses natures. Les victimes peuvent les dénoncer et se plaindre notamment au DGPR qui les rassure d’un traitement diligent de leur dossier. Les auteurs desdites déviances seront sévèrement sanctionnés.


SRPPC / DGPR

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

SOCIÉTÉ : UNE DÉLÉGATION BÉNINOISE Á LA DÉCOUVERTE DU GROUPE VITAMINE T.

mar Nov 9 , 2021
Impulsé par Pierre de Saintignon, premier adjoint de Martine Aubry, maire de Lille, le groupe Vitamine T s’est implanté dans les années 78 sur le site de l’ancienne usine Thomson. Cette usine étant en difficulté comptait lors de sa fermeture 130 salariés séniors qui ont été récupérés et recrutés en […]
First Afrique Tv