SEMAINE CULTURELLE DU BÉNIN EN FRANCE : BÉNIN, LA RESTITUTION DE 26 ŒUVRES DES TRÉSORS ROYAUX D’ABOMEY

Les 26 œuvres restituées à la République du Bénin sont présentées au public avant leur retour dans leur pays d’origine dans l’exposition « BÉNIN, la restitution de 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey ». A cette occasion, le musée du quai Branly – Jacques Chirac organise une semaine événementielle du 26 au 31 octobre 2021 qui met à l’honneur les arts, la culture et les traditions du Bénin.Entre 1890 et 1894, au sud du Bénin actuel, des conflits puis une guerre opposent le royaume du Danhomè à la France. Une colonne expéditionnaire menée par le colonel Dodds entre à Abomey, capitale du royaume Danhomè, le 17 novembre 1892. Les troupes françaises prennent le palais que le roi Béhanzin, dans sa retraite, a quitté, et emportent un ensemble d’objets royaux comme butin de guerre. Le colonel Dodds devenu général décide d’en donner 26 au musée d’ethnographie du Trocadéro en 1893, puis en 1895. Ces objets, conservés au musée du quai Branly – Jacques Chirac depuis 2003, sont aujourd’hui sur le point d’être restitués à leur pays d’origine, la République du Bénin. Une loi dérogatoire au code du patrimoine français organisant le transfert de propriété des œuvres a été votée par le Parlement en décembre 2020.

le musée du quai Branly – Jacques Chirac organise une semaine événementielle du 26 au 31 octobre 2021 qui met à l’honneur les arts, la culture et les traditions du Bénin.

Avant de rejoindre Ouidah, puis le futur « Musée de l’épopée des amazones et des rois du Danhomè » à Abomey, les 26 œuvres sont présentées au public dans l’exposition BÉNIN, la restitution de 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey du 26 au 31 octobre 2021. Le parti pris de l’exposition se veut didactique et développe différents aspects de l’histoire des œuvres : de leur création à leur avenir dans leur pays d’origine en passant par une description précise du conflit colonial, de leur muséographie parisienne pendant plus d’un siècle et des spécificités juridiques.

L’exposition s’accompagne d’un temps d’échanges et de débats avec la tenue d’un colloque scientifique international et d’une matinée de rencontres et de discussions sur les projets muséographiques au Bénin. Autres temps forts de cette semaine événementielle, la programmation de visites guidées, de spectacles et d’un cycle de cinéma. Toutes ces propositions seront gratuites et accessibles au public aux heures d’ouverture du musée.

Par la nature même de ses collections, le musée du quai Branly – Jacques Chirac a une vocation de rayonnement international et développe, depuis sa création, de nombreuses actions de coopération scientifique, culturelle ou d’ingénierie technique en relation avec les pays d’origine de ses collections : appui à la construction de musées, aménagements muséographiques, expositions, accueil de professionnels étrangers, programmes de formations, partenariats scientifiques autour de la documentation des collections, aide à la valorisation du patrimoine ou projets pluridisciplinaires associant histoire de l’art, patrimoine, archéologie, création contemporaine.

Cette programmation événementielle, conçue en concertation avec le Gouvernement de la République du Bénin, s’inscrit dans le cadre d’une politique de partenariats du musée à l’échelle internationale.

  •  

mardi, mercredi, vendredi, samedi, dimanche : 10h30-19h00

jeudi : 10h30-22h00

  • Public :  Tous publics
  • Categorie : Fêtes et événements
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)

Source: QuaiBranly

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Bénin : Le président Talon veut faire du coton une plus-value

jeu Oct 21 , 2021
Une entreprise internationale spécialisée dans la transformation du coton sera bientôt installée sur la Zone Industrielle de Glo-Djigbé. Il s’agit du groupe tunisien AIGLE qui va investir 11 milliards CFA au Bénin pour la mise en place d’une unité textile industrielle. Le gouvernement de la rupture très engagé pour l’amélioration […]
First Afrique Tv