CENTRAFRIQUE: INSTALLATION DU COMITE D’ORGANISATION DU DIALOGUE

Un comité qui n’a pas obtenu l’unanimité lors de sa composition. Le futur dialogue national entre progressivement dans sa phase active au travers de cette première étape. Des consultations ont été menées en amont.

Composé d’une trentaine de personnalités, le comité a pour mission de proposer un chronogramme et le lieu qui abritera le dialogue national. C’est après plusieurs rejets de différentes listes, que sur la base des nouvelles discussions, une liste finale a abouti. Au sein du comité installé on note la présence des représentants des pouvoirs publics, des partis politiques, des confessions religieuses, de la société civile.

Des interrogations persistent sur cette composition comme la non-participation des groupes armés. La présidence oppose une fin de non-recevoir à ceux ayant formé la CPC en décembre dernier et qui ont tenté de renverser le pouvoir en janvier. L’autre absence est celle de François Bozizé, l’ex-président qui a pris la tête de la coordination de la rébellion sortie de l’accord de paix, l’opposition et la plateforme des religieux souhaitent le voir autour de la table de négociation.

Ce qui se murmure en coulisse, est que le processus pourrait avoir lieu en deux temps. Et une seconde étape pourrait être organisée cette fois à l’étranger avec les groupes armés.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN / CONSEIL DES MINISTRES : MESURES URGENTES FACE A LA COVID-19.

mer Sep 1 , 2021
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 1er septembre 2021, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République. Deux points forts ont marqué cette séance : – Mesures urgentes pour faire face à la persistance de la pandémie de la COVID-19.  – Nomination à l’Institut national […]