WEST AFRICAN CHALLENGE CUP : LES GRANDS AXES DE LA COMPÉTITION DÉSORMAIS CONNUS

Les organisateurs du West Africain Challenge Cup (WACC), ont dévoilé les enjeux et les intérêts à divers niveaux de la compétition. C’était au cours d’une conférence de presse ce jeudi 05 août 2021.

Qu’est-ce que le West Africain Challenge Cup ? C’est un tournoi de football international réservé aux clubs qualifiés soit pour la Ligue des Champions de la CAF, soit pour la Coupe de la confédération. La compétition se tiendra du 14 au 22 août 2021. D’après Sosthène Sèflimi, Directeur du tournoi, cette compétition vient répondre au besoin de préparation des différents clubs qualifiés pour l’une ou l’autre des compétitions continentales et offre à ces derniers, la possibilité de se mesurer à des adversaires également qualifiés et engagés dans ces compétitions. « Nous on a inventé cette compétition de présaison pour que des équipes qualifiées pour l’une quelconque des deux compétitions continentales se retrouvent à Cotonou. Ainsi, les années à venir, les clubs pourront dire, si nous nous qualifions pour la Coupe CAF ou la Ligue des Champions, nous irons nous préparer à Cotonou », explique ce dernier.

Sosthène Sèflimi n’a pas manqué de dévoiler  les intérêts de ce tournoi sur plusieurs plans.  Sur les plans économique et sportif, le WACC offre l’opportunité aux clubs participants de dépenser beaucoup moins d’argent tout en faisant une préparation de haute volée : «lorsqu’on participe au WACC, on fait un seul voyage et on n’est pas concerné par l’organisation matérielle de la rencontre. L’organisation matérielle de la rencontre est confiée à la structure qui a initié le tournoi. Du coup, on fait un seul voyage, on est logé, on est nourri et on va faire des matchs amicaux internationaux au même endroit qu’on soit. L’intérêt sportif est qu’on affronte d’autres clubs qui ont besoin de se jauger».

Sur le plan politique, Roland Zohoun, Event Manager précise que l’intérêt pour le Bénin pays organisateur, est de se positionner comme un pays qui offre la seule compétition de préparation aux campagnes africaines. Sosthène Sèflimi renchérît en ajoutant que le WACC est un outil de promotion des stades du Bénin et une activité de saison qui fait tourner les hôtels et les restaurants et un support de communication pour les grandes entreprises béninoises. « C’est une compétition qui est conçue pour être un support de communication supplémentaire au service des réformes engagées par le Gouvernement et conduites par le Ministère des sports».

Il est important de préciser que les matchs sont prévus pour se dérouler au stade Charles de Gaules de Porto-Novo et au stade Saint Louis de Sèmè Kraké. 2000 spectateurs sont donc attendus à Porto-Novo alors que les rencontres se dérouleront à huis clos du côté de Sèmè Kraké.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

SPORT : 4ÈME CHAMPIONNAT D’AFRIQUE ROLLER SPEED SKATING, LE BÉNIN S’EN SORT BIEN !

ven Août 6 , 2021
Tout va bien pour le Bénin ! C’est le moins qu’on puisse dire. A l’issue des deux journées à Porto-Novo, les représentants béninois maintiennent la 1ère place. Le Bénin s’en sort encore avec des médailles. À l’issue de la deuxième journée de la compétition, les rollers  béninois ont encore fait […]