TEST DELL G15 RYZEN EDITION : UN PORTABLE PERFORMANT ET DISCRET

Dell a renouvelé son milieu de gamme destiné aux joueurs avec les derniers processeurs AMD Ryzen 5000. Le G15 Ryzen Edition embarque un processeur Ryzen 7 5800H et une GeForce RTX 3060. Suffisant pour jouer confortablement ? Voici son test !

Présenté en mai, le G15 est le modèle le plus haut de gamme de Dell, après quoi il faut passer chez Alienware — marque gaming de Dell —pour trouver mieux. Le constructeur dispose également d’un modèle d’entrée de gamme, le G5 plus abordable que ce G15.
Ce dernier est décliné en version Intel (G15 5510) et en version AMD (G15 5515), celle que nous testons ici, équipée d’un processeur AMD Ryzen 7 5800H et d’une GeForce RTX 3060 de 125 W. Elle est d’ores et déjà disponible au prix de 818832 Fcfa.

Construction

Le Dell G15 5515 arbore une robe gris clair avec des points bleus, un peu à la manière d’un plastique recyclé — ce qui n’est pas le cas. La partie arrière est siglée d’un G orange sur la tranche droite qui signale l’appartenance Gaming de ce modèle. Le dessous est largement ajouré afin d’apporter de l’air frais aux composants.

Ouvert, le Dell G15 laisse apparaître un clavier rétroéclairé tout à fait classique avec une disposition des touches qui fait penser à celui d’un modèle bureautique. Le toucher est d’ailleurs loin d’être satisfaisant et sonne creux.
Ainsi, les touches fléchées sont entourées des touches Page UP et Down ; on remarquera aussi la présence d’un pavé numérique avec les touches de raccourcis vers la calculatrice ou bien les touche CE et +/-.


Un choix d’autant plus étrange que le raccourci permettant de modifier le mode de performance “SmartShift” chez Dell n’est même pas inscrit sur le clavier : il s’agit du raccourci Fn+F9 — alors qu’il est indiqué sur le site du fabricant que c’est Fn+G. Il nous aura fallu télécharger la notice pour trouver l’information. Le pavé tactile est pour sa part légèrement excentré vers la gauche. Il ne dispose pas de boutons séparés pour le clic gauche ou droit, mais de simples boutons sous la surface tactile.

La connectique est répartie sur les côtés et la partie arrière du PC, entre les aérations. Côté gauche, nous avons un port RJ45, la prise casque/micro ainsi qu’un voyant de charge. À droite, deux ports 3.2 Gen1, dont un capable de recharger un périphérique même lorsque le PC est éteint. Enfin, la partie arrière embarque un port USB 3.2 Type-C, un port USB3.2 Gen1, un port HDMI et la prise de recharge.

La connectivité sans fil est assurée par la puce Intel AX1650 Killer qui n’est autre qu’une puce AX200 avec une surcouche logicielle qui offre plus de réglages. Ainsi l’AX1650 Killer permet comme l’AX200 d’avoir du Wi-Fi 6 (2400 Mb/s) et le Bluetooth 5.2. La webcam capture dans une définition de 720p et n’offre pas beaucoup de détails. Elle est particulièrement est bruitée en basse luminosité.

Le refroidissement est assuré par deux ventilateurs dans les angles sous la charnière. Quatre radiateurs, et donc quatre ouvertures se chargent d’évacuer la chaleur du processeur et de la carte graphique. Chose étonnante, Dell n’a pas placé le processeur et la carte graphique du côté accessible de la carte mère ; ils sont situés sous le clavier et les caloducs ne sont pas visibles.

Ceci explique sans doute les 51 °C relevés au-dessus du clavier, il s’agit d’ailleurs d’aérations à ce niveau. Toutefois les températures aux endroits stratégiques (touches ZQSD, flèches et pavé tactile) ne souffrent pas de la chaleur et ne montent pas au-dessus de 34 °C.

Les nuisances sonores sont également contenues, avec 42 dB mesurés en mode “normal” et 46,6 dB avec SmartShift activé via le raccourci Fn+F9.

Dell G15 (RTX 3060, AMD)

La suite logicielle qui permet de contrôler les modes de performances et les différents paramètres du Dell G15 est très limitée. Dell a en fait réutilisé le logiciel Alienware Control Center en l’amputant de nombreuses fonctionnalités. Il faudra d’ailleurs se connecter au Microsoft Store pour télécharger certains modules, car en l’état les réglages audio (Nahimic) ou le SmartShift ne sont pas accessibles ; incompréhensible ! Le lancement de l’application après le démarrage du PC est également assez long (plus d’une minute). On se contentera donc du raccourci le plus utile (Fn+F9) qui active SmartShift et une ventilation permettant de profiter aux mieux du Ryzen 7 et de la GeForce RTX 3060 de 125 W.

L’ouverture du Dell G15 est particulièrement aisée. Pour accéder aux composants, il suffit de retirer 8 vis cruciformes et de faire coulisser la coque.

Hormis le processeur et le GPU soudés à la carte mère, l’ensemble des composants est facilement démontable. Deux ports M.2 au format 2230/2280 sont accessibles ; le SSD M.2 fournit est d’ailleurs au format peu courant 2230.
Dell fournit sur son site internet une notice complète de démontage pas à pas pour tous les éléments qui composent ce G15, comme les ports USB, le pavé tactile, etc.

Performances

Le Dell G15 Ryzen Edition embarque donc un processeur AMD Ryzen 7 5800H (8C/16) fonctionnant à 3,2 GHz et pouvant atteindre 4,4 GHz. La partie graphique est assurée par une Nvidia GeForce RTX 3060, le tout accompagné par 16 Go de mémoire vive et un SSD NVMe de 512 Go.

SOURCE: LesNumeriques.Com

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CARNET NOIR : MORT DE JACOB DESVARIEUX, LEADER DU GROUPE KASSAV’

sam Juil 31 , 2021
Le guitariste guadeloupéen Jacob Desvarieux, Maître du zouk/Kassav’ et l’interface ente les Antilles et l’Afrique est décédé. Hospitalisé le 12 juillet à Pointe-à-Pitre après avoir été contaminé par le coronavirus, il s’est éteint ce vendredi 30 juillet à Pointe-à-Pitre des suites du Covid-19. Il avait 65 ans. A suivre l’interview […]