BÉNIN: CÉRÉMONIE DE POSE DE PIERRE POUR LA CONSTRUCTION D’UN MODULE DE TROIS SALLES DE CLASSE.

Après sa descente à l’école primaire publique du Dékandji dans la commune de Dogbo, l’ONG ESI s’est rendue à l’école primaire publique deTota 2 dans l’après-midi. Ici, il s’agit d’une cérémonie de pose de pierre pour la construction d’un module de trois salles de classe plus bureau et magasin.

L’ONG Éducation Service International s’est engagée dans la lutte pour le bien être des écoliers de la commune de Dogbo. Après s’être rendue plus tôt à l’école primaire publique de Dékandji dans la matinés de ce mercredi 30 juin, Jules Tohountode, Directeur exécutif de l’ONG ESI et son équipe, se sont engagés sur un autre terrain. Celui de donner aussi le  sourire à d’autres enfants de la commune et d’aider le gouvernement béninois dans l’objectif de faire de  l’éducation des enfants, une priorité. Dans cette école de Tota 2, en manque de salle, de table bancs et de bureau, l’organisation non gouvernementale a décidé d’apporter un soutien matériel de grande qualité. Comme à Dékandji, un module de trois classes construit avec de matériaux définitifs sera mis en place dans quelques mois, en plus d’un bureau, un magasin, et des tables bancs.

Une action salutaire qui montre aux yeux de tous l’engagement et la motivation de cette organisation soutenue par l’association allemande Weitblick qui mobilise des fonds pour les activités afin de soutenir les projets de cette trempe. Dans très peu de temps, l’école de Tota 2 pourra se vanter de ses infrastructures qui mettront les élèves à l’abri de la pluie et permettre aux enfants d’apprendre dans de bonnes conditions.

C’est lancé, rendez-vous dans quelques mois pour un résultat appréciable et prestigieux.

Le maire de la commune de Dogbo, Magloire AGOSSOU, a promis suivre personnellement les travaux pour que les normes exigées par les partenaires de ESI ONG soient respectées à la lettre. Il n’a pas manqué d’inviter les parents d’élèves à former une cellule de sécurité afin qu’aucun paquet de ciment ne disparaisse du chantier. Les différents acteurs qui ont pris la parole à l’occasion ont dit tout le bien qu’ils pensent de l’ONG ESI Pro-dogbo. Depuis 2006, elle a construit vingt modules de salles de classe dans la commune. Toutes les prières sont faites pour que Jules TOHOUNTODE et son équipe soient en pleine forme pour continuer l’œuvre sociale non seulement dans le Couffo mais dans les autres départements du Bénin.

La Rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

HISTOIRES D'ASSURANCE

jeu Juil 1 , 2021
Dans la vie, l’assurance nous vient en renfort en cas de pépin. C’est toujours un appui fort appréciable. Pourtant, certains petits malins cherchent à en abuser avec des arnaques sordides. Florilège. Histoire 1 Il s’agit d’un Anglais qui aurait simulé sa mort puis s’est fait rattraper en Australie. Un couple […]
First Afrique Tv